Isolate and medicate
United Rock Nations

SEETHER

10 titres
Rock alternatif
Durée: 53 mn
Sortie le 30/06/2014
4205 vues
Et voici venir le 6eme album du groupe sud-africain seether avec isolate and medicate.
La formation rock post-grunge nous propose un album sous une ouverture différente de leur style et nous allons donc aller voir ça de plus près.
Commençons par le commencement avec le premier titr e qui s'avance sous le nom de "See you at the bottom" qui n'est malheureusement pas convainca nt et même décevant pour une ouverture d'album , certes on y retrouve un bon son qui tache à la guitare et une bonne voix criarde par moment mais ce titre flirt avec du progressif et cr ée une atmosphère bancal.

On change radicalement de son de guitare d'ambiance et de style avec la suivante "Same damn life" qui sonne très rock mais manque un peu d'énergie. Besoin d'harmonie ou d'une chanson passe partout vo ilà "Words as weapons" qui se place en 3ème place de l'album et propose un titre soft mais harm onique, des sons assez éloignés de ce que peut proposer seether, peut-être un peu trop commercial mais globalement bon.
La suite proposée par "My Disaster" viens nous envo yer dans les oreilles une intro lourde et lente qui donne un titre dans la même veine que son voisin "W ords as weapons" c'est- à dire un refrain accrocheur-harmonique, des couplets calmes mais tra vaillés au chant le tout sur un tempo calme. En tout cas c'est deux titres donnent envie d'y ret ourner après une écoute.
Vous l'aurez compris Seether flirt avec le pop rock dans cet album, peut-être une décision de se ranger et se calmer coté son ou alors un changement volontaire en tout cas on est éloignés du bon son gras de guitare, mais seether nous montre un no uveau visage intéressant et "Crash" qui sonne très pop ne dira pas le contraire après avoir fait un grand écart musical en 4 titres.

On revient sur du GROS SON avec "Sufer it all" et c 'est d'ailleurs un choc musical par rapport à la précédente, on retrouve du scream un son lourd sacc adé même si le refrain calme le jeu, en tout cas seether nous propose un cocktail détonnant mélangea nt harmonie pop rock et son métal sur une même compo.
Malgré ces revirements musicaux ce titre ne reste p as convaincant.

Un retour Pop Rock sur l'intro de la suivante ? Et oui cela n'est plus étonnant tant on passe du YING au YANG dans cet album, inversement sur "Watch me d rown" c'est le refrain qui vient relever l'énergie du titre.
Une petite intro à la guitare clean et oui on conti nue de surprise avec seether sur cet album avec "Nobody praying for me", le chant est calme et est dans l'esprit d'une bonne ballade et c'est d'ailleurs l'allure de ce titre. Basé sur le schéma classqiue d'une ballade (Intro - couplet calme - refrain energique) et bien la recette marche toujou s, à la place du traditionnel solo on retrouvera un passage de riffs harmoniques de guitares intéressan t et sortant des sentiers battus. Ce titre qui sonn e cependant très "commercial" est globalement réussi et trouvera sa place par exemple comme musique à écouter pour se réveiller.

A un peu plus de la moitié de ce album on comprend l'esprit de seether au travers de cet album et la formation nous montre qu’ils peuvent exceller dans des univers différents, et à la suite de notre ballade on retrouve donc une intro péchu sur "Keep the dogs at bay" qui malgré une intro convaincante déçoit un peu.
"Save today" est un titre très étonnant par sa mélo die qui s'apparente à une musique que l'on pourrait entendre sur les bandes fm les plus célèbr es tant le titre est passe partout et possède une composition à 300% pop.

Ainsi seether nous propose un album intéressant qui cependant possède des petits points noirs avec des chansons inutiles ou peu convaincantes comme "T urn around" ou"Burn the world", l'album se laisse écouter même si ce dernier est très soft.

Pour les amateurs de pop-rock et rock-grunge en gén éral vous trouverez certainement des titres intéressants, pour un aperçu général de l'album "wo rds as weapons" est à écouter.
SEETHER
Plus d'infos sur SEETHER
Rock alternatif