SAQRA'S CULT
Plus d'infos sur SAQRA'S CULT
Black Metal

The 9th King
Anibal BERITH
Journaliste

SAQRA'S CULT

«Saqras's Cult confirme sa volonté de réinventer le true black metal»

4 titres
Black Metal
Durée: 30 mn
Sortie le 11/01/2019
5646 vues
AMOR FATI PRODUCTIONS

Formé en Belgique, Saqra's Cult avait pour but de recréer un black metal authentique tel que nous l'ont délivré le groupe pionnier du genre Mayhem ou d'autres influences telles que Leviathan, Xibalba ou Katharsis. S'inspirant de la culture inca de part les origines d'un des membres fondateurs, rapidement le groupe belge trouve sa propre identité musicale et artistique et dévoile un premier méfait en 2017, ''Forgotten Rites''.

Fort de ce premier essai concluant, et après un changement de line-up, le groupe se remet au travail pour nous pondre cette seconde galette en ce début d'année 2019 nommée ''The 9th King''.

Avec seulement quatre titres pour une trentaine de minutes, le trio belge nous emmène dans un univers old school proche du true black metal par moment ! Débutant la galette par une sorte de rite incantatoire par le titre éponyme, le style des belges est dissonant et strident. Plutôt varié, l'univers est clairement true et on ne pourra s'empêcher de faire le rapprochement avec Mayhem dans le chant du frontman, ici et sur 'Legends of Pururaucas'.
Globalement malsain, on se laisse rapidement envoûter par les riffs dérangeants du combo même si 'Endless Devotion' nous ramène davantage vers du black'n'roll avec un tempo plus direct et impactant.
Ce dernier titre marque la pause old school de l'album puisque dès 'Legends of Pururaucas', l'univers true refait surface par une composition lancinante et dérangeante. On remarquera une légère touche de triomphalisme par un cours passage épique, vite relégué au second plan par les passages true omniprésents jusqu'au dernier souffle de l'album avec 'Last Denial'.

Avec ce second disque tout juste sorti deux ans après ''Forgotten Rites'', Saqras's Cult confirme sa volonté de réinventer le true black metal en explorant les rites traditionnels inca, en utilisant un chant déstructuré à la Mayhem et en délivrant des riffs dissonants et malsains. On entre rapidement dans l'univers des belges que l'on en sort trop rapidement de part une galette trop courte qui aurait plus valeur d'Ep que d'album.

Tracklist :

1. The 9th King 09:49
2. Endless Devotion 05:59
3. Legends of Pururaucas 06:51
4. Last Denial 08:05