RUSTED
Plus d'infos sur RUSTED
Hard Rock/Heavy Metal
Chroniques

Rock Patrol
United Rock Nations

RUSTED

12 titres
Hard Rock/Heavy Metal
Durée: 46 mn
Sortie le 26/04/2013
4503 vues
Quand on jette un coup d'oeiil au panorama du Hard-Rock Canadien le glam n'y est pratiquement pas représenté. Du côté du hard il y a April Wine, Helix, Loverboy et bien sûr, Rush, Danko Jones ou Triumph. C'est maintenant chose faite avec un pur combo de Glam Hard Rock, Rusted qui nous provient de Montréal !

Alors c'est vrai que ce premier album date de 2013, mais ça n'est qu'en plein été 2014 que leur premier opus est promu en France. Intitulé « Rock Patrol », la patrouille du rock, il renferme 12 titres dans le pur esprit Motley Crue, Bon Jovi avec un soupçon d'influences heavy à la Maiden ci et là. Après un premier EP, « Hit By » sorti en 2010 et un single « Young Wild & Free » paru en 2012, Rusted débarque donc en France.

Les influences heavy que nous citions ci-dessus sont particulièrement bien réussies d'autant plus qu'elles permettent aux musiciens de Rusted de montrer les aspects plus techniques comme par exemple dans « Scream in the night » qui met nettement en valeur la puissance du chant de Tony Rust et la maitrise du guitariste Tommy D. Eagle ou « Tsunami » et ses riffs mid-tempo.

Comme dans tous les albums de glam qui se respectent Rusted nous délecte d'une ballade « Last Stand », à la fois proche de l'esprit de Bon Jovi mais aussi de Triumph (notamment lorsque les riffs hard rentrent en jeu lors du refrain !) et une deuxième en bonus à la fin de l'album, « True Eyes of Love ». Cette dernière est de toute beauté : des arpèges en guitare acoustique, des mélodies et un refrain entrainants et une fin grandiose tant sur le plan vocal (la voix de Tony nous rappelle par instant Steve Perry, l'ex-chanteur de Journey) que sur le plan guitaristique avec un magnifique solo.

Dans la liste des brulots, jetez votre oreille sur le survolté « Too much is never enough » (attention headbanging dangereux !), « Two at a time » à cheval entre l'énergie du punk et les riffs à la Maiden, « So far so strong » (tube taillé pour le live) et « Devil in dress » et son solo de folie.

Et puis bien sûr il y a des titres phare comme « Rock Patrol », le single et « Partners in Crime » (le côté Motley Crue de Rusted) qui renforce l'esprit glam-rock.

Ce que nous pouvons dire, c'est que Rusted sait à la fois mettre en avant tous les clichés du hard-glam tout en les personnalisant avec une touche de heavy. C'est tout l'intérêt de « Rock Patrol » à travers lequel Rusted montre une vraie capacité à apporter de la fraicheur à un style revisité à de multiples reprises par d'innombrables groupes. Rusted est une vraie surprise. Un groupe dont on entendra parler certainement dans les prochaines années.