Rotation
Fred H
Journaliste

MARC RIZZO

«Quatrième album 100% instrumental du six-cordiste de Soulfly pour les adeptes du Nu, progressive et Thrash Metal»

9 titres
Metal
Durée: 44'07 mn
Sortie le 28/03/2018
5020 vues

Hormis quelques Guest appearances ici ou là depuis une quinzaine d'années, on connaît surtout le guitariste Marc Rizzo pour son implication au sein de Ill Niño (leurs deux premières livraisons), Soulfly (sept skeuds) et de Cavalera Conspiracy (les quatre rondelles déjà sorties). A ce parcours bien rempli il faut bien évidement ajouter ses propres efforts en solo. Après Colossal Myopia (2006), The Ultimate Devotion (2007) et Legionnaire, notre lascar born in New Jersey signe son nouveau et quatrième disque.

Attention ! Cuidado ! Warning ! … Cette Rotation est 100% INS-TRU-MEN-TALE. Si ce n'est pas votre marque de bière préférée, la suite va être difficile pour vous. En effet, l'inconvénient avec ce genre d'album c'est que l'on peut vite tomber dans la démonstration technique soporifique pour rehausser des compos pas très inspirées non plus.

Autant vous le dire... cet opus défile à fond la caisse. ''Downside Up'', ''Wicked Shattered'' et ''Spectral Intensities'' (tous les trois déjà parus en 2015 sur le Singles Collection avec un autre projet de Rizzo baptisé Inpsychobleedia) mélangent avec puissance de Nu, progressive et Thrash Metal. Les rapides ''Hear Nor There'', ''Signum'' ou bien encore le titre éponyme poursuivent sur ce mode effréné. Les interventions du six-cordiste américain sont pour le moins impressionnantes. Malgré tout, sans doute est-ce style qui veut cela, l'absence de vocaux se fait ressentir après plusieurs pistes.

Au milieu de tout cela subsiste deux belles pépites des plus intéressantes. ''Ad Pila et Spathas'' change de tempo avec un rythme aux sonorités plus latines pour accompagner des guitares acoustiques et des percussions. ''Jungle Jam Slam'', qui le suit, est fait de cette même trempe. Pour clôturer, le bien nommé ''Thrash Boogie'' renoue avec les compositions vous-savez-quoi-santes.

Pour être complet, notez que la (grosse) prod' est assurée par Chris ‘Zeuss' Harris (Hatebreed, Rob Zombie, Chimaira,…), que la pochette est réalisée par Melody Myers (qui a également collaboré avec Escape The Fate, Co-Op, Asking Alexendria ou encore Christopher Shayne) et que l'album sort sur Combat Records (label indépendant New Yorkais repris en 2017 par l'ami David Ellefson, bassiste historique de Megadeth).

Rotation combine et résume parfaitement le talent et les influences Thrasho-latino-metal de Marc Rizzo. Les shredders (c.à.d. virtuoses de la guitare) en herbe, les adeptes de ce type musical et les férus de titres instrumentaux apprécieront. Les autres passeront probablement leurs chemins.