Manifesto Of An Alchemist
Herger
Journaliste

ROINE STOLT'S THE FLOWER KING

«Encore une merveille de Rock Prog. Un album hommage à cet univers si riche et complexe. Un des meilleurs albums de rock progressif de 2018.»

10 titres
Rock Progressif
Durée: 69 mn
Sortie le 23/11/2018
1229 vues
Roine Soilt est un homme pressé et qui ne s'ennuie pas, car après la réalisation du premier album de son nouveau projet The Sea Within, qui avait été très apprécié à sa sortie, il revient à ses premiers amours en sortant un nouvel opus qui pourrait s'apparenter à un nouvel album de The Flower Kings, mais on peut le voir également comme étant un album solo puisqu'il est intitulé « Roine Solt's The Flower Kings ». Pour l'anecdote, ce groupe venant de Suède est l'un des plus grands groupes de musique progressive de ces 20 dernières années et a composé des albums qui sont devenus, au fil du temps, des enregistrements cultes. Soilt est aussi musicien dans Transatlantic Kaipa. Cela faisait 5 ans que Soilt n'avait pas sorti d'album.

Si vous êtes adepte de ce que joue le guitariste suédois habituellement, vous ne serez pas déçu de ce qui vous attend avec les 10 titres de ce Manifesto. Nous sommes projetés dans un rock prog inspiré où les influences jazz, rock classique et prog des années 70 sont évidentes comme nous pouvons l'entendre sur le titre instrumental ‘Rio Grande'. Les morceaux sont élaborés et nous avons de nombreux titres dits « à tiroir », c'est-à-dire avec des changements d'ambiances et de tempo comme nous le constatons sur ‘High Road' qui est labyrinthique et développe différents thèmes musicaux. Cet album renferme une richesse instrumentale avec la présence maîtrisée de ‘The Spell of Money' en plus de la guitare flamboyante de Roine Solt comme sur ‘The Alchemist' mais nous retrouvons aussi des saxophones et différents claviers qui ont fait la notoriété du rock progressif depuis ses débuts.

Si nous devions exprimer une pointe de regret, cela serait que le chant est très peu utilisé sur un album avoisinant les 70 minutes et qui fait une belle part aux digressions instrumentales. Toutefois, lorsqu'elles sont présentes, nous remarquons qu'elles sont de haute volée surtout avec des chanteurs tels que Nad Sylvan ou Hans Froberg. Le titre ‘Ze Pawns' en est une excellente illustration qui rappellera le côté sombre de Starless' de King Crimson. Nous pouvons aussi parler du très beau et délicat ‘Baby Angle' qui nous fait penser à la pop sucrée des Beach Boys des années 70.

Encore une merveille de Rock Prog. Un album hommage à cet univers si riche et complexe. Un des meilleurs albums de rock progressif de 2018.

ROINE STOLT'S THE FLOWER KING
Plus d'infos sur ROINE STOLT'S THE FLOWER KING
Rock Progressif