Chroniques
Ninja
2017

Road Back To Ruin
Herger
Journaliste

PRISTINE

«Un album qui prolonge ce que nous pensions sur ''Ninja'', c'est à dire un excellent album vintage!»

12 titres
Rock
Durée: 51 mn
Sortie le 19/04/2019
3795 vues
Le groupe Norvégien Pristine signe son retour après deux ans d'absence pour la publication, chez Nuclear Blast, de son nouvel opus ''Road Back To Ruin''. Le groupe poursuit l'aventure après l'excellent ''Ninja'' dont nous avons fait la chronique il y a deux ans. Pour ce nouvel album, il continue dans cette lignée. Ceux qui ne connaissent pas le groupe, allez voir la chronique précédente.

Ceux qui ont eu la chance de jeter une oreille ou écouter l'album précédent, ''Ninja'', continueront d'apprécier la musique des Norvégiens. Pour les autres, sachez que Pristine pratique une musique ancrée dans un Rock Vintage ou les influences vont vers le Hard Rock, le Blues et un peu de Soul. Et cela est évident quand on écoute le titre “Sinnerman”.

On retrouve ces guitares accrocheuses qui nous avaient déjà bien plus sur ''Ninja'' comme nous le montre le morceau “Dead End”. On reste dans un style qui rappellera à certains Blues Pills, groupe plus médiatisé mais tout aussi inspiré. De plus, Pristine varie son inspiration en proposant des morceaux différents. C'est ainsi que l'on peut trouver, tour à tour, des compositions axées Hard Rock comme c'est le cas sur l'énergique “Sinnerman” ou le mid-tempo, lourd qui porte le nom de l'opus : “Road Back To Ruin”. Mais le groupe peut se faire plus Funky et Soul avec “Bluebird” mais aussi plus nostalgique et sentimental avec la ballade “Aurora Skies”.

Le groupe est toujours aussi bon grâce à des musiciens solides comme nous pouvons l'entendre sur “Pionneer”. Mais un titre tel que “Blind Spot” est un bon condensé de tous ces répertoires. Pour ne rien gâcher aux titres, la chanteuse et leader du groupe, Heidi Solheim continue de nous ravir grâce à la qualité de sa voix. On y trouve toujours autant de charme et sensualité ainsi que de la maitrise. C'est ainsi qu'elle peut se faire plus forte sur le titre “The Sober” ou plus douce quand le morceau se fait plus sentimental comme nous pouvons l'entendre sur le bluesy “Cause And Effect” ou sur la composition “Your Song” ou le groupe nous propose une ambiance quasi jazzy et ou sa voix se fait plus douce.

Bien que le groupe propose une musique très vintage, due à leurs influences, le son et la production reste moderne comme nous pouvons l'entendre sur l'ensemble de l'album.
Un album qui prolonge ce que nous pensions sur ''Ninja'', c'est à dire un excellent album vintage !