Ritual
Fred H
Journaliste

TYGERS OF PAN TANG

«Bien que clairement déjà 1000 fois entendus dans le style, « Ritual » est une galette de Heavy metal 80's plutôt bien ficelée»

11 titres
Heavy Metal
Durée: 52'56 mn
Sortie le 22/11/2019
256 vues
Trois ans après leur dernier effort (éponyme), Tygers of Pan Tang est de retour. Nos vétérans de la NWoBHM (la fameuse New Wave Of British Heavy Metal) s'en reviennent avec un douzième opus baptisé « Ritual ». Dixit le chanteur ''Faire un album est une sorte de rituel. Il y a quelque chose de sacré dans l'écriture de chansons car personne ne sait vraiment d'où vient l'inspiration d'un riff ou d'une mélodie''.

Globalement, rien n'a changé. Toujours le même line-up. Derrière le guitariste Robb Weir (dernier membre original du groupe), on retrouve le chanteur Jacopo Meille, l'autre gratteux Micky Crystal, le bassiste Gav Gray et le cogneur Craig Ellis. Pour la production et le mix, le combo a reconduit Søren Andersen (ambassadeur pour Yamaha guitars, connu pour ses collaborations avec Glenn Hughes et Mike Tramp, qui vient de tout juste de sortir une rondelle instrumentale « Guilty Pleasures »). Épaulé au mastering par Harry Hess (Danko Jones, Monster Truck), le prodige danois fait souffler un vent de jeunesse et de modernité bienvenu.

Musicalement, le quintette donne une fois encore dans le Hard Rock 80's bien pêchu. Les duels de guitares commis par la paire de six-cordistes sont efficaces (les soli ne sont pas mal non plus). Le timbre chaud de Jacopo est agréable. Sa voix claire et puissante est parfaite pour le genre ('Spoils Of War', 'Damn You!', 'Raise Some Hell'). Entre mélodies entraînantes aisément mémorables ('Love Will Find A Way', 'Rescue Me', 'White Lines', 'The Art Of Noise' un chouïa expérimental) et énergie déployée (l'éclatant ouvreur 'Worlds Apart' taillé pour la scène), nos vieux briscards ne lâchent rien. La formule est « classique » et (maintes fois) éprouvée. Le gang de Whitley Bay n'oublie pas les passages plus tranquilles (le mi-tempo 'Soil On') et l'archétype ballade de rigueur ('Words Cut Like Knives').

Quoi qu'il en soit, il n'a y a globalement rien à redire sur l'exécution. On peut éventuellement déplorer le manque de variation avec toutes ces compos construites sur un même moule.

Bien que clairement balisé et déjà 1000 fois entendus dans le style, « Ritual » est une galette de Heavy metal 80's plutôt bien ficelée. Malgré plus de 4 décennies d'existence au compteur, Tygers of Pan Tang poursuit sa route. Les old school fans des anglais et les adeptes du genre ne pourront qu'apprécier.