Rise As Equals
Kevin Montron
Journaliste

SAUL

«Saul débarque avec "Rise As Equals", leur premier album studio ! »

14 titres
Neo Metal
Durée: 52 mn
Sortie le 23/10/2020
190 vues

Le premier album studio de Saul, intitulé "Rise As Equals", sortira le 23 octobre, sous le label Spinefarm Records.

Le groupe pourrait paraître nouveau sur la scène Neo outre-atlantique, il n'en est pourtant pas à son coup d'essai. En effet, formé en 2007, la formation a attendu de se faire un nom, localement d'abord, puis en streaming avant de commencer à s'enregistrer. Déjà quelques démos et EP's à son actif, c'est en 2017 que la construction de "Rise As Equals" a débuté.

'Trial By Fire' viendra ouvrir l'opus, assez nerveux dès le début, il laissera vite place à la mélancolie propre au style dans les refrains . La touche "hardcore mélodique" pointera vite le bout de son nez notamment avec 'Looking To Fight', la voix de Blake Bedsaul oscille entre les émotions à la façon du regretté Chester Bennington, son style de voix en est d'ailleurs très proche et il réussi à transmettre le message de chaque chanson avec aisance. 'King Of Misery' sera une ballade un peu brute, mais toute en mélancolie dans les guitares. 'Get It Right' arrivera juste ensuite pour remettre un peu d'ordre et nous refaire décoller un peu.

Malgré une approche différente entre eux, je trouve à titre personnel que les morceaux se suivent et se ressemblent malheureusement. Une richesse musicale qui manque peut-être d'une exploitation plus profonde, un style qui a déjà énormément donné. Les passages claviers meublent beaucoup sur les breaks.

Un album vraiment plein de sonorités que le groupe est allé chercher un peu partout. Du Prog, de l'alternatif, du Nu Metal, du Core... Ce cocktail détonnant ne donne pourtant pas l'effet escompté. C'est un bon album de Neo, cela plaira aux fans du genre, c'est certain. Et parce que c'est le premier album de la formation nord américaine, il mérite que l'on y jette une oreille.