EXECRATION
Plus d'infos sur EXECRATION
Death Metal

Return to The Void
Shades Of God
Journaliste

EXECRATION

«Dans la catégorie album qui détonne et séduit par sa personnalité, Return to The Void à toute sa place. Execration frappe un grand coup et devrait voir leur notoriété monter d'un cran grâce à cette oeuvre aussi mystérieuse qu'efficace»

9 titres
Death Metal
Durée: 42 mn
Sortie le 14/07/2017
8881 vues
Execration n'est pas ce que l'on peut appeler (pour le moment) un groupe qui a pignon sur rue. Formé depuis 2005, les Scandinaves sans être de total inconnus, ne sont pas dans la première vague de noms qu'on cite en pensant à cette partie de l'Europe. Mais les choses pourraient vite changer pour les Norvégiens grâce à la sortie de leur nouvel album : Return to The Void. Ce n'est pas un hasard si Metal Blade Records s'est intéressé à celui-ci, loin de là même.

Return to The Void est la quatrième longue réalisation d'Execration, et de loin la plus aboutie. Le Death Metal des Norvégiens qui sonne à la fois Old School scandinave et américain est non seulement riche et varié, mais aussi très travaillé sur les ambiances et atmosphères dégagées. La puissance des premiers titres (Eternal Recurrence et Hammers of Vulcan) cède la place à l'un des meilleurs titre de la galette, le nommé Nekrocosm. C'est un peu comme si Death et Entombed s'étaient télescopés pour donner naissance à un Death Metal à la fois vieux, crasseux mais expérimental et calibré à souhait. Un basse ultra présente, des growls, des chuchotements mystiques, Execration étale ici un bien savoir-faire.

Autre titre remarquable, Cephalic Transmissions qui fait (dans un premier temps) plus parler le côté expérimental mis en avant par Execration, avec une intro très angoissante où la basse est une fois de plus à l'honneur, avant de revenir sur un terrain plus conventionnel. Mais Execration aime jouer l'art du contre-pied et le titre finira par redevenir un peu fou, une écoute est vivement conseillée pour se faire une idée précise, les mots parfois ne peuvent tout décrire. On pourrait continuer longtemps à détailler les morceaux présents mais ce serait un peu comme vous raconter la fin d'un film, d'une série ou d'un livre, ce ne serait pas bien ! Tout ce que l'on peut vous dire de plus, c'est qu'hormis deux interludes qui permettent de souffler un peu, Return to The Void possède de nombreuses subtilités qui se dévoilent au fil des écoutes.

Avant de conclure, un petit mot sur l'artwork qui résume bien le contenu du disque et l'atmosphère qui s'en dégage. Cet artwork est signé par l'un des artistes les plus en vue du moment : Zbigniew M. Bielak. Le Polonais qui a collaboré avec des pointures telles que Ghost, Watain, Mayhem, Vader ou encore Paradise Lost, a parfaitement cerné la musique d'Execration et apporte une valeur ajoutée qu'il convient de mentionner.

Dans la catégorie album qui détonne et séduit par sa personnalité, Return to The Void à toute sa place. Les Norvégiens d'Execration frappe un grand coup et devrait voir leur notoriété monter d'un cran grâce à cette oeuvre aussi mystérieuse qu'efficace, du bon vieux Death comme on en fait plus assez.