RUNNING WILD
Plus d'infos sur RUNNING WILD
Heavy/Power/Speed Metal
Chroniques

Resilient
United Rock Nations

RUNNING WILD

10 titres
Heavy/Power/Speed Metal
Durée: 51 mn
Sortie le 07/10/2013
4883 vues
Après l'annonce de la fin du groupe en 2009, Running Wild nous avait gratifié d'un album en 2011, "Shadowmaker" musicalement éloigné du standard habituel des teutons. C'est donc deux ans plus tard que Rolf Kasparek et sa bande reviennent avec un nouvel opus "Resilient". Bonne nouvelle : le heavy metal qui a rendu célèbre Running Wild est de retour.

Nous vous proposons de passer en revue les titres de "Resilient" un par un:
"Soldiers of fortune" est un hymne heavy avec des envolées à la Maiden. Belle réussite.
"Resilient" est un des meilleurs titres de l'album. La German touch est présente via un refrain proche de l'esprit de Scorpions.
"Adventure Highway" accélère le tempo. On retrouve ici les influences de Judas Priest chères à Rolf. Le solo est de toute beauté. Quand Running Wild accélère ça le fait.
"The Drift" est un titre bien moins réussi, plus atypique dans l'esprit de Maiden.
"Desert Rose" surprend car Running Wild quitte ici l'univers de l'heavy pour aller plus vers le rock. Cette impression provient certainement des guitares arpégées qui jalonnent ci et là le titre.
On retrouve dans "Fireheart" le même esprit que "Adventure Highway".
Retour à la case rock avec "Run Riot", plus rock que heavy dans l'esprit US à cheval entre ZZ Top et Billy Idol. Le solo est excellent. Même si ce titre s'éloigne du style habituel de Running Wild nous le trouvons plutôt efficace.
"Down to the wire" nous parait être un titre qui n'apporte rien de plus. Un cran en dessous.
"Crystal Gold" renoue avec le speed heavy que l'on aime. Riffs efficaces et refrain sous forme d'hymne. Le top. On headbange. Un de nos titres favoris.
Dans "Bloody Island", Rolf tente de montrer que Running Wild sait aussi composer des titres plus épiques. Long de 9'56, ce concept-track (ça parle de piraterie, un des thèmes préférés de Rolf) ennuit .

A l'exception de 2 ou 3 titres plus faibles, "Resiilient" est plutot réussi. L'esprit heavy est bien là. On retrouve les plans à la Maiden ou à la Judas Priest que nous aimons. Running Wild a encore de beaux jours devant lui