Upside Down
Carmziofa
Journaliste

REPUBLIC OF ROCK'N'ROLL

«''Upside Down'' est une mosaïque rock entrainante et envoutante. Le talent de Republic Of Rock'n'Roll explose au grand jour !»

14 titres
Rock
Durée: 51 mn
Sortie le 25/11/2016
2624 vues
Après un premier album bien accueilli - ''Golden Place'' sorti en 2014 - Republic Of Rock'n'Roll est de retour avec ''Upside Down'', son deuxième opus. Toujours mené par Stephan Poupeau (chant et guitares), Nicolas Wilhelm (guitares), Maxence Theuleau (basse) et Alexis Theuleau (batterie), le combo Parisien se définit comme proche de l'univers de groupes tels que QOTSA, Foo Fighters, Led Zeppelin et AC/DC.

Et en effet, La République du Rock'n'Roll porte bien son nom. Et côté influences nous irons plus loin que les 4 groupes cités ci-dessus: la voix de Stephan nous rappelle parfois celles de Fred Durst et les guitares celles de Wes Borland tandis que certaines mélodies sont empruntés à Aerosmith ou à Téléphone.

Prenons par exemple le premier titre: ''Mystic Friends'' le couplet sonne très Limp Bizkit tandis que le rock reprend le dessus sur le refrain, le solo et le pont ! Ce titre est percutant et constitue une excellente entrée en matière.

Le groupe varie les plaisirs et alterne avec une grande dextérité des titres pêchus à des titres plus lents. Coté mid-tempo, nous sommes sous le charme des arrangements de ''Sign With Me'' de ses riffs plaqués sur le couplet et de son refrain dans le pur esprit Aerosmith. ''Blue Diamond Road'' (ses guitares torturés et son chant décalé le rendent intéressant) et ''Don't Want To Die'' (son couplet très Bizkit) complètent le cadre des titres mid-tempo.

Il convient aussi d'évoquer les deux guests majeurs de ''Upside Down'': Louis Bertignac fait une apparition sur l'endiablé ''French Bashing'' et Norbert Krief apparait dans le très hypnotique ''Cyber Killer Veggies Can Kill''. Ce qui surprend c'est que chacun de ces guests jouent dans des titres éloignés de leur répertoire habituel. Ainsi, même si ''French Bashing'' sent bon le rock'n'roll, les guitares sont bien plus heavy et le couplet plus proche du rock US des années 2000 que de l'esprit Telephone. Même sensation pour ''Cyber Killer Veggies Can Kill'', qui après une longue intro électro d'une minute déboule sur un brûlot plus proche du stoner que de Trust. Bravo à Republic of Rock'n'Roll de les avoir convaincus !

On tape du pied sur le très entrainants ''Rocking Boy'' (le refrain nous rappelle le groupe 3rd Strike), on headbangue sur le groove infernal de ''You Got It'', on est surpris par le très expérimental ''You're A Liar'' et séduit par la noirceur mélancolique de ''The Guy In Red''.

Bref ! Vous l'aurez compris ! ''Upside Down'' est une mosaïque rock entrainante et envoutante. Le talent de Republic Of Rock'n'Roll explose au grand jour !