Obscuration
Enora
Journaliste

RELICS OF HUMANITY

«« Obscuration » est la promesse d'un beau futur pour Relics Of Humanity qui a décidément trouvé sa voie et enchaîne les morceaux avec rage et technique »

6 titres
Brutal Death Metal
Durée: 16 mn
Sortie le 22/02/2019
2474 vues

Relics of Humanity est un quartet biélorusse formé en 2007. Après leur second album, « Ominously Reigning upon the Intangible » paru en 2014, le groupe enchaîne les singles jusqu'à la sortie de l'EP « Obscuration » sur lequel on va se pencher sans tarder !

En à peine plus d'une minute, ‘Retson Retap' vous convaincra de donner sa chance à cet EP tant Relics Of Humanity a soigné son entrée ! On entre dans l'écoute d' « Obscuration » de la même façon qu'on se mettrait en jambes avant un concert d'une force monumentale donc les prémices se font sentir dans la liaison de batterie qui annonce ‘Ana Kihu Alamu'. La batterie s'emballe avec un jeu sec, accompagné de guitares sourdes et bourdonnantes. Mais c'est bien la voix qui marque les esprits ! Le groove est au rendez-vous et la chanson déclenchera une guerre ouverte dès qu'elle sera jouée en live ; c'est un succès assuré ! Toutes les bonnes recettes du Brutal Death sont réunies alors on savoure et on se laisse porter au rythme des breaks.

Après seulement trois minutes et deux morceaux, arrive ‘When Darkness Consumes God's Throne' qui, en plus d'avoir un titre séduisant, dure plus de quatre minutes et permettra à l'auditeur de se faire un avis plus complet sur l'univers et les capacités des musiciens. En plus de l'alternance de passages lancinants et de batterie frénétique, les guitares s'affirment un peu plus, profitant des accalmies durant lesquelles la voix du frontman disparaît. Retour en force avec ‘Whipping the Cursed' et ses hurlements caverneux. Tout en restant fidèle à sa ligne directrice, le groupe propose des morceaux assez riches et divers pour satisfaire un public exigeant.

Si on y réfléchit, ‘Legion Of The Unbowed' pourrait être un morceau de Black transformé pour répondre aux critères du Brutal Death ; en tous cas l'ambiance sombre et chaotique y est parfaitement résumée et les talents de Pavel auront de quoi impressionner une nouvelle fois les amateurs du genre ! Le mixage ne met pas la basse en avant, ce qu'on peut regretter, et donne vraiment l'impression que le groupe se fonde sur le duo scream-batterie. Le bon côté c'est qu'on ne manque rien de la rythmique et qu'il suffit de fermer les yeux pour se sentir courir dans le pit ! La conclusion se fait dans une continuité parfaite avec ‘Stench Of Burning Heavens' qui couronne l'EP avec une efficacité militaire !

« Obscuration » est la promesse d'un beau futur pour Relics Of Humanity qui a décidément trouvé sa voie et enchaîne les morceaux avec rage et technique ! Es-ce qu'on aurait aimé un format plus long qu'un EP ? Pas forcément car sa durée permet de conserver sa force de frappe ; et c'est bien le but du jeu, non ?


RELICS OF HUMANITY
Plus d'infos sur RELICS OF HUMANITY
Brutal Death Metal