RED FANG
Plus d'infos sur RED FANG
Stoner Metal/Rock

Arrows
Anibal BERITH
Journaliste

RED FANG

« Red Fang distille une oeuvre inspirée et sans faille !»

13 titres
Stoner Metal/Rock
Durée: 44 mn
Sortie le 04/06/2021
488 vues

Après cinq ans d'absence, le quatuor américain, inchangé depuis sa formation en 2005, revient sur le devant de la scène stoner avec un excellent cinquième opus intitulé "Arrows". Certains diront que c'est le quatrième mais j'ai envie d'intégrer le premier matériel éponyme considéré comme une compilation puisqu'il regroupe les deux premières démos du groupe originaire de Portland.

Point de réédition ou de réchauffé ici, "Arrows" est une pure nouveauté tout droit sortie de l'esprit de quatre musiciens à l'inspiration intarissable et une sacrée dose de connerie ! Il suffit de s'attarder sur leur "vidéoclipographie" pour s'en rendre compte. A ce sujet, on ne peut que saluer l'excellente mise en image du premier morceau promotionnel 'Arrows' réalisée une nouvelle fois par le talentueux Whitey McConnaughy et qui fait un clin d'oeil au clip de 'Prehistoric Dog' tourné il y a dix ans.

Pour les nostalgiques, on peut dire que ce disque se rapproche du "vrai" premier essai des américains, "Murder the Mountains", mais cette impression s'estompe au fil des écoutes de ce nouvel opus pour découvrir des compositions plus subtiles et éclectiques. Red Fang associe des influences sludge ('Fonzi Scheme', 'Days Collide') aux sonorités lourdes et rugueuses où le chant clair d'Aaron est très rock'n'roll; psyché, strident avec 'Two High', touches que l'on retrouve sur le final de 'Unreal Estate' globalement plus gras.

L"influence majeure reste clairement stoner où le groove est légion, ne serait-ce que par l'interprétation du titre éponyme. Cependant le groupe n'hésite pas à revenir vers ses premières amours et ses influences originelles pour pondre une fin de galette clairement punk / rock ! Hormis 'Why' qui sonne plus mélancolique, les trois autres chansons qui clôturent l'album sont pêchues ! C'est frais, c'est dynamique, ça bouge et les morceaux offrent un "happy end" à un disque qui se veut grave par moment.

Avec sa pochette multicolore tout droit sortie de l'univers de Bongzilla, et 13 titres en tout juste 3/4 d'heure, Red Fang distille une oeuvre inspirée et sans faille de l'intro intrigante au final festif, en passant par des moments sombres et des interludes expérimentaux. Associée à la bonne humeur communicative du quartette, la galette devrait faire son effet une fois déployée en live !

Tracklist :
1. Take it Back
2. Unreal Estate
3. Arrows
4. My Disaster
5. Two High
6. Anodyne
7. Interop-Mod
8. Fonzi Scheme
9. Days Collide
10. Rabbits in Hive
11. Why
12. Dr. Owl
13. Funeral Coach