Reboot
Shades Of God
Journaliste

BOOST

«Boost n'est pas mort, « Reboot » en est la preuve : de l'énergie, du Metal et beaucoup de fraternité, voilà un album qui fait du bien par les temps qui courent»

11 titres
Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 10/01/2020
3022 vues
MYSTYK PROD

Certains projets ne meurent pas, ils sont seulement en sommeil. 25 ans après sa création et, malheureusement 15 de silence, Boost est de retour, incroyable non ? Pas tant que ça quand on connait l'amour que Crass (leader de Crusher) porte à ce projet avec lequel il a vécu tant de bons moments. Si le temps a passé, la rage reste intacte, le plaisir tout autant, « Reboot » le prouve de fort belle manière, explication dans les lignes qui suivent.

Fin des années 90, début 2000, la France est assaillie par des groupes qui ouvrent de nouvelles perspectives dans le Metal. Ces groupes qui n'hésitent pas à mélanger le Hardcore, l'Indus, l'Electro avec l'énergie du Punk connaitront des fortunes divers, mais marqueront toute une génération qui ne les a pas oubliés. Boost en était l'un des fers de lance, notamment avec son première album, « A toi de voir » en 1996. Presque 25 ans plus tard, on retrouve ce schéma qui défrise sur « Reboot » qui, s'il fleure bon l'ancien temps, n'en est pas pour autant moderne autant dans sa composition ('Die For A King'). que dans sa production (Psyrus Studio). 11 titres, 47 minutes d'un Metal / Hardcore avec des touches Ragga, Goth et Electro qui transpirent la puissance, le vrai, l'authentique, tout en étant fédérateurs au possible. Que ce soit l'excellent 'Silence Is A Gift' en ouverture, le tonitruant 'Break' ou encore le furieux 'From Light Into Darkness', la punition est la même : Boost impose sa loi. Les sonorités sont multiples, les changements de rythmes également, le double chant quasi toujours présent, ça défouraille du début à la fin mais avec une parfaite cohérence qui fait impeccablement cohabiter les différents styles cités plus haut. « Reboot » c'est de l'énergie positive en masse, de la violence à la fois marquée et contenue qui n'explose pas de n'importe quelle manière, elle frappe certes, mais toujours pour amener l'auditeur à se secouer et pas à plonger. En somme, Boost pousse celui qui l'écoute à redresser la tête, à se dresser fièrement et à avancer le coeur rempli de confiance. Ce qui est également frappant à l'écoute de « Reboot » c'est ce message de fraternité en filigrane, il suffit d'écouter 'Misery of Men' pour s'apercevoir que les frontières aussi bien musicales que culturelles n'existent pas chez Boost, d'où que tu viennes, mon ami(e), tu feras partie des notres, si tu le souhaites.

Boost n'est pas mort, « Reboot » en est la preuve : de l'énergie, du Metal et beaucoup de fraternité, voilà un album qui fait du bien par les temps qui courent. Si vous êtes du genre ouvert d'esprit, que vous aimez le Metal au sens large, il n'y a aucun doute que « Reboot » vous offrira des heures de pur bonheur. Vous savez ce qu'il vous reste à faire, on clique sur le titre en-dessous et on se fait plaisir.