Raft Of The World
Herger
Journaliste

NIGHT

«Avec ce troisième album Night confirme tout le bien que l'on pensait déjà. Un album réussi sans fausse note. Un groupe à ranger au côté de Horisont, Saturn et les Anglais d'Inglorious»

9 titres
Hard Rock
Sortie le 01/09/2017
9207 vues
The Sign Records publie en ce début de mois septembre, le dernier album en date du groupe suédois Night. Déjà auteur de deux albums dont le dernier '' Soldiers Of Time '' qui était déjà très bon. Night confirme avec ce ''Raft Of The World'' tout le bien que l'on pensait de lui. Le groupe s'est formé en 2011, et il est originaire de Ostergotland en Suède et compte dans ses rangs Oskar au chant et à la guitare, Sammy aussi à la guitare, le bassiste Joseph et le batteur Dennis.
De plus, on peut faire confiance aux Suédois de The Sign Records pour signer des très bons groupes : Siberian, Hallas ou les fantastiques Honeymoon Disease.

Night évolue dans un registre '' Classic Rock'''. Pour ma part j'ai une préférence pour le terme ''Rock Vintage''.
Les influences des Suédois peuvent se chercher dans les années 70. Le groupe cite comme référence les vieux albums de Scorpions ou le ''Old'' Judas Priest ainsi que la NWOBHM. Le groupe cite un groupe méconnu en France : Heavy Load qui a sévi à la fin des années 70-80 et qui nous proposait des compositions bien faites et efficaces. A cela, vous ajoutez une pincée de Thin Lizzy et de UFO. Et vous avez en résultat ce que compose Night. C'est-à-dire des riffs efficaces comme sur ''Where Silence Awaits'', des soli de qualité tel que l'on peut l'entendre sur ''Surrender''. On trouve des refrains qui vous restent dans la tête comme sur le titre ''Under Gallows''. En gros la recette des groupes cités plus haut.

Le groupe peut se faire plus doux comme sur interlude instrumental'' Omberg'' ou plus ''bluesy'', voire se rapprocher de la ballade sur ''Coin in a Fountain''. Deux titres qui permettent au groupe de nous présenter autre chose sans perdre forcément en qualité.

Noublions pas de parler d'Oskar qui fait un très bon travail au chant. Il possède une voix caractéristique, avec un timbre original qui fonctionne bien sur les titres ''Winds'', ''Coin in a Fountain'' ou ''Surrender'

Le groupe a eu les moyens de ses ambitions car pour obtenir une bonne production, il a fait appel à un des ''magiciens du son Suédois'' Ola Ersfjord qui a participé aux albums de Lizzies, Dead Lord . De plus, ils ont proposé l'artwork à Mattias Frisk qui a fait le design de Ghost par le passé. Son travail sur les albums de Honeymoon Disease était bon. Sur ''Raft of The World'', il confirme son talent. Il nous propose une très belle pochette sur laquelle on peut voir un navire en flamme.