Pure Eternal Hate
Anibal BERITH
Journaliste

VOMITILE

«Sans être novateur, Vomitile délivre un death old school inspiré et honnête tout en imposant son propre style!»

10 titres
Death Metal
Durée: 37 mn
Sortie le 18/04/2018
2886 vues
Tout droit venu de Chypre, une contrée émergente en matière de Metal extrême, Vomitile nous propose son troisième album à l'artwork explicite....c'est la guerre!! Actif depuis 2007, le quartet se fait remarquer en 2010 par l'ep ''Rotting Life''. Le line-up étant stable depuis cette date avec Khatch Yildizian (Basse, Chant), Panos Larkou (Guitare), Hugo Olivos (Batterie) et George Yildizian (Guitare), le combo sort son 1er méfait en 2013 et ne cesse de composer.

Puisant son inspiration dans le Death Metal old school US, le quartet délivre une musique accrocheuse et résolument old school dans laquelle on peut percevoir quelques touches thrash par l'insertion pertinente de soli. Traitant de sujets peu réjouissants tels que la mort, la guerre ou le chaos, les compositions des chypriotes sont variées et sans prétention. Entendez par là, rien de novateur, mais un Death Metal fidèle aux valeur old school dans lequel on retrouve une touche 90's tout en affirmant un style propre.

Distillé sur un peu plus de 35 minutes, la galette se décompose en 10 titres. Une moyenne inférieure à 4 minutes pour chacune des chansons et c'est très bien! Les sorties actuelles tendent à revenir sur ce format et ce n'est pas dommage. Ca pousse à plus de créativité et permet de rester sur une ligne musicale cohérente en captant l'auditeur plutôt que de le perdre.

Globalement peu violent, l'ensemble des compositions est accrocheur et la tracklist défile avec cohérence et sans lassitude à commencer par ''Mass Extermination'' et son tempo énergique et rapide. Rythmique et lead guitar se donnent le change sur fond de thrash, surplombées par le chant engagé du frontman. Pas vraiment caverneux, le growl n'en pas pour autant moins puissant avec un effort de diction qui rend le texte compréhensible se calant parfaitement au rythme intense de l'album. Le second titre ''Pestilation'' en est le parfait exemple pour lequel, l'intensité monte d'un cran et ne laisse aucun répit à l'auditeur!

Oscillant entre le thrash et le death, Vomitile délivre des riffs acérés ponctués de soli confirmant le dynamisme du groupe (''Labeled Dead''). C'est rapide et impactant, le chant se montre plus puissant au fil de l'écoute, les compositions également! Le titre le plus démonstratif de cette énergie étant ''To Deflesh'' pour lequel on se méprendrait à écouter du Vader!

S'intercalent des morceaux plus lourds et dissonants permettant de reprendre son souffle sans pour autant alléger l'ambiance délivrée à l'image des pesants ''HateField'', ''Executioner of Strength'' ou du plus dynamique ''Nothing But Pain'' présentant une bonne transition avec ''Soulskinner'' très inspiré Malevolent Creation!

Plus de 30 minutes que le quartet chypriote nous bouscule et il ne nous lâchera pas en nous tenant fermement avec le dernier titre du disque ''Carnal Surgery''. Démarrant gentiment, Vomitile en profite pour donner une dernière claque à son public en continuant d'imposer son style thrash/death old school et le pousser à faire un replay.

Peu connu de la scène Death, Vomitile, a tourné avec des groupes comme Sodom et Obituary et met en avant un très bon death old school aux relents thrash. S'inspirant des meilleurs du genre, le quartet a su imposer un style propre rendant la galette fraîche à écouter même s'il n'y a rien de novateur. Vomitile joue une musique honnête sans vouloir en mettre plein la vue et le fait bien. Les valeurs old school sont là, les 10 titres font le job et ne déçoivent pas. Je vous le recommande

Anibal Berith
VOMITILE
Plus d'infos sur VOMITILE
Death Metal