Prophets of Rage
Shades Of God
Journaliste

PROPHETS OF RAGE

«Espérons que ce slogan ''Make America Rage Again'' ne soit pas un simple épisode, mais bien le début d'une longue aventure. »

12 titres
Metal / RapCore
Durée: 40 mn
Sortie le 15/09/2017
8646 vues
CAROLINE RECORDS

Prophets of Rage n'est pas un simple groupe, on ne peut pas l'être quand on compte dans ses rangs des musiciens tels que Tom Morello, Tim Commerford, Brad Wilk de Rage Against The Machine, Chuck D et DJ Lord de Public Enemy, ainsi que B-Real de Cypress Hill. Si effectivement le line-up est impressionnant, ce que le groupe dégage en live l'est tout autant, et sur disque ça ne l'est pas moins.

Pour ce premier album, Prophets of Rage fait ce que ses musiciens savent faire de mieux : une combinaison Rock / Metal orientée Hip-Hop qui dégage un groove à la limite de l'indécent. 12 titres, 40 minutes de Fusion haute gamme où l'envie de headbanger et de se lever pour partir défendre le monde libre ne vous lâchent pas une seule seconde. Indubitablement on reconnait la marque des Rage Against The Machine au travers de la guitare de Morello, ses riffs sont à la fois puissants et entrainants, impossible de ne pas avoir la nuque en mouvement. ''Radical Eyes'', ''Unfuck The World'' et le terrible ''Living on The 110'' en sont des preuves vivantes, du groove, du groove et encore du groove. Une musique sublimée par le super duo de vocalistes qu'est Chuck D et B-Real, les deux hommes se renvoient sans cesse la balle dans des joutes verbales aussi géniales que complémentaires. Ce que l'on remarque également dans ce premier opus des Prophets of Rage, c'est le sens avec lequel la musique va droit au but, elle ne s'encombre pas de superflu, elle frappe juste, pas de démonstration inutile de talent (ils n'en manquent pas pourtant), c'est du direct et sans filtres. Prophets of Rage sait également diversifier le tempo pour offrir des titres à la tendance plus Hip-Hop, comme les excellents ''Hail to The Chief'' et ''Fires a Shot''. Une accalmie somme toute relative avant de repartir sur des rythmes plus soutenus avec ''Strenght in Numbers'' et ''Who Owns Who''.

Au-delà de la musique il y a un aspect non négligeable qui est celui de l'engagement social. Ces hommes de convictions n'hésitent pas à dénoncer le racisme, la précarité, la pauvreté et les inégalités dans leurs textes. Si on peut ne pas être d'accord que ce soit sur le fond ou sur la forme, il convient tout de même de les saluer d'avoir le cran d'exposer leurs opinions, qui rappellons-le, sont propres au groupe.

Ce premier album des Prophets of Rage est indéniablement de qualité. Tous les ingrédients d'une bonne recette y sont réunis : c'est franc, direct, addictif et extrêmement groove. Espérons que ce slogan ''Make America Rage Again'' ne soit pas un simple épisode, mais bien le début d'une longue aventure.
PROPHETS OF RAGE
Plus d'infos sur PROPHETS OF RAGE
Metal / RapCore