Profiler (EP)
Enora
Journaliste

PROFILER

« Si ce premier EP permet de se familiariser avec les compositions de Profiler, celles-ci restent banales et le groupe peine à affirmer son univers. »

5 titres
Metalcore
Durée: 15 mn
Sortie le 24/06/2022
148 vues

Profiler est un jeune groupe de Metalcore dont le premier EP éponyme vient tout juste de sortir alors voyons ce que ça donne !

‘We Are Extinction’ est une entrée en matière de quelques dizaines de secondes qui met l’accent sur une rythmique groove assurée par Joe Johnson à la basse et Oscar Hocking à la batterie. Sans interruption ‘Miserable’ permet de découvrir la voix de Mike Evans qui jongle entre chant clair, scream et voix parlée, peut être un peu trop souvent pour qu’on profite vraiment de ses capacités. Le titre n’a rien de transcendant par rapport à ce que beaucoup de groupes de Metalcore proposent, d’autant plus qu’une impression flegmatique se dégage de l’ensemble…

On continue dans la même veine avec ‘Glitch Theory’, un morceau qui oscille entre une ligne rythmique Nu Metal profonde et entraînante et une performance vocale à la Architects. Plus audacieuse, ‘Alpha Nine’ révèle un côté plus sombre et complexe de l’univers de Profiler et, soyons honnête, ça fait du bien de se dire qu’il y a plus derrière ce qui sonnait jusque là comme du vu et revu… Si on appréciera le charme brut d’’Hypocrite’, la voix trop fragile empêche le morceau d’être vraiment réussi.

Ce premier EP a l’avantage de familiariser les auditeurs avec les compositions de Profiler. Malheureusement, celles-ci restent assez banales pour le moment et rien ne permet de clairement définir leur univers ni ce qui les rendrait uniques par rapport aux autres formations qui évoluent dans le même style.