Pretend To Fly
Maitre Jim
Journaliste

NEUTRAL BOMBS

«Très bel album de punk-rock plein de maturité en provenance du Tessin, c'est signé Neutral Bombs.»

11 titres
Punk Rock
Durée: 36 mn
Sortie le 26/06/2018
4540 vues
SLIPTRICK RECORDS
Neutral Bombs est un groupe de punk-rock originaire de Lugano en Suisse. Du coup, le nom du groupe est vachement bien trouvé.
Le quatuor s'est formé en 2015 et compte déjà un premier 7 titres. Influencé par des groupes comme Rancid, Social Distortion ou Misfits, le groupe cite aussi les classiques du street-punk UK comme GBH, Cock Sparrer et The Buisness. Un joli lac de montagne, les alpages, le glacier et voilà, le décor est complet.
Pretend To Fly est donc la 2ème production des Suisses. Allez, c'est parti !


Ce qui saute vite aux yeux, ou plutôt aux oreilles, c'est vraiment l'impression d'être face à une machine punk bien huilée, et pas un « tout petit » groupe récent sorti de nulle part. Le package classique est bien respecté. Punk-rock carré, propre, classique. Mais même si les Suisses ne se distinguent pas par l'originalité de leur punk-rock, il faut leur reconnaître une exécution absolument parfaite de leurs gammes. Le son, le format, les mélodies, le tempo, la structure, les thèmes : c'est complet. Ici ou là, les riffs font penser à des airs proches de Bad Religion, Rise Against ou Anti-Flag, en fonction des morceaux. Les influences annoncées ne ressortent pas telles quelles. C'est là le talent de Neutral Bombs.
Si la plupart du temps, le groupe balance un punk-rock rapide et mélodique comme sur Still Shout ou Fights, il sait aussi aller sur un mid-tempo qui renforce cette impression de maîtrise. On appréciera Alive And Well avec ses riffs saccadés qui soulignent le rythme et son fond de piano qui donne une touche rock n'roll. Un beau morceau, bien accrocheur. Dans la même veine, Never résonne plutôt pop punk et Wait Too Long fait office de belle clôture grâce aux mélodies et aux superbes choeurs.
Amis punkers amateurs de chansons plus rapides, Dancing In The Moonlight offre une superbe mélodie, tendance mélancolique. La voix du chanteur est un peu cassée et grognarde et le solo est bien en place. Résultat le morceau devient vite catchy. Tout aussi entêtante, Ship Of Fools, est mélodique et speed à souhait avec son riff et son solo bien placé. Sous forme de message clin d'oeil qui sent le vécu, Raise Your Glass (Not Your Phone) est court, efficace et plus direct. On rappelle que le punk rock est une musique qui se vit, se transpire, se partage et se boit. [NDLR : l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ; consommez avec modération].
Vraiment ce Pretend To Fly est une très belle réalisation, homogène en qualité et en énergie. La petite originalité viendra du côté de Pride, une compo sur laquelle les Suisses nous collent une petite touche de ska bien fichue, toujours avec de très bons backing vocals. D'ailleurs, ce qui est vraiment frais chez Neutral Bombs, c'est ce petit accent italien sympathique du Tessin. Ce qui n'empêche en rien le chanteur d'officier avec sa voix grognarde de vieux punk désabusé qui se marie bien aux mélodies simples mais efficaces du guitariste.


Très belle découverte que ce 11 titres, qui pourra provoquer de manière assez étonnante une vive impression de dépendance, après seulement quelques écoutes. Les mélodies restent bien en tête, un peu comme si on connaissait déjà tous ces riffs, mais qu'on se réjouissait de les revisiter. Un album qui ne laissera personne indifférent.
Tout en restant neutre.
NEUTRAL BOMBS
Plus d'infos sur NEUTRAL BOMBS
Punk Rock