MIDNIGHT SORROW
Plus d'infos sur MIDNIGHT SORROW
Symphonic Metal

Pick A Tale
Enora
Journaliste

MIDNIGHT SORROW

«« Pick A Tale », les amateurs de Sympho seront satisfaits»

13 titres
Symphonic Metal
Durée: 66 mn
Sortie le 07/04/2017
6809 vues
AUTOPRODUCTION

La France ne cesse de se découvrir de nouveaux talents dans le monde du Metal et Midnight Sorrow est peut être le prochain dans le Symphonic Metal. Bon, ce n'est pas du tout un genre musical que j'affectionne mais voyons ce que nous réserve « Pick A Tale », leur nouel album.

L'introduction que constitue « Prelude Of The Night » semble avoir été écrite pour les entrées en scène live, mais elle crée le climat parfait pour la suite. « Glorious » débute immédiatement après, sans transition aucune, mais la magie opère tant la mélodie est construite. En revanche, la voix de Maureen ne passe pas du tout, mais pas du tout avec moi sur cette chanson, alors que le scream masculin est plutôt réussi. La ligne rythmique très lourde sublimée par une mélodie celtique très légère sur « The Sun And Moon (Remix) » me plaît bien plus, d'autant plus que la chanteuse m'épargne de grandes envolées lyriques ! Enfin jusqu'à un certain point.

« Lost For Eternity » propose une ligne musicale plutôt intelligente avec des sons de cuivres qui se mêlent parfaitement aux riffs de guitare, sans pour autant les étouffer. J'apprécie la mesure du groupe qui ne laisse pas son background dévorer sa composition. Le groupe nous offre une pause à travers la power balade « Black Snow ». La simplicité du piano est cependant rapidement avalée par le côté baroque débordant du Symphonic Metal. A ma grande surprise, la voix féminine ne me gêne pas sur « Number 6 », peut être parce qu'on sent réellement le côté Opéra du morceau. « Crystal Drops (Remix) » est une transition calme et légère vers la suite de l'album.

Composition surchargée et vocalises constituent l'essence de « Waterfall », et ça ne me plaît pas franchement, comme vous pouvez vous en douter… « At First » m'offre finalement le morceau calme que j'attendais tant ! Et je le trouve plus réussi que le reste de l'album dans sa sobriété. Heureusement que je trouve le scream du chanteur plutôt intéressant par son côté extrêmement caverneux sur « The Place » parce que la voix féminine recommence à me hérisser le poil… Le début de « Phaze » est plus doux avec une voix qui se superpose au bruit d'une pellicule de film, puis à une rythmique très entraînante. Et pour une fois, oui, la voix de la chanteuse me plaît ! « Treasure Of Your Life (Pt. I Golden Seas/Pt. II Dark Depths) » et « A Last Ceremony » closent cet album dans une ambiance plus imposante et majestueuse.

« Pick A Tale » est un album aux compositions agréables et riches mais la voix féminine ne me plaît pas, ce qui rend mon jugement complexe. Comme je le dis souvent avec les groupes de Sympho, je pense qu'un peu plus de simplicité ne leur ferait pas de mal.