Paradise Motel
United Rock Nations

THE MERCY KILLS

«Un album énergique, entrainant, mais malheureusement, The Mercy Kills ne se renouvelle pas ...»

14 titres
Rock
Durée: 45 mn
Sortie le 08/08/2016
4514 vues
C'est avec « Paradise Motel », leur second et nouvel album, que les Australiens de The Mercy Kills débarquent sur la scène européenne. Peu après leur formation en 2006, ils enregistrent un premier EP comportant sept titres, intitulé « Mercy Killers ». S'en suivra un second EP, « Say You Do » en 2012. Le premier album, « Happy to Kill You » est quand à lui sorti en 2013. Nos Melbourniens composant le groupe sont Mark Entwistle à la guitare et au chant, Nathalie Gelle à la guitare, Jen X Costello à la basse, ainsi que Josh Black à la batterie.

C'est donc par « Can't Stop » que cet album débute. Un titre énergique, avec un tempo assez speed, comme certains morceaux de l'album. Dans ce style là, on peut raccrocher « Like the Last », avec des riffs de guitare puissants et des solos de guitares omniprésents, ou encore « So Cold » qui envoie sévère, avec un refrain qui reste bien en tête !
Il vient par la suite d'autres titres, tel que « Don't Give It Up », avec un mid-tempo, un chant et des riffs puissants, ou « Alone », « Rain » « Say You Do » ainsi que « Called Out Your Name » eux aussi sur les mêmes bases.

Toutefois, il est important de noter que tous les titres de cet album proviennent de leurs EP et albums précédents.

Pour conclure, cet album en lui même est bien, car il est assez énergique, les morceaux sont entrainants, et il est agréable à écouter, mais c'est vraiment dommage que The Mercy Kills n'aient pas innové, en proposant de nouveaux titres.

Mercier Timothé