PALISADES
Plus d'infos sur PALISADES
Electronic/hardcore

Palisades
The Effigy
Journaliste (Belgique)

PALISADES

«Dans l'ensemble, « Palisades » n'a pas grand intérêt mais il reste agréable»

11 titres
Electronic/hardcore
Durée: 41 mn
Sortie le 20/01/2017
8819 vues
Palisades est un groupe formé en 2011 dans le New Jersey et se classe dans le genre post hardcore, electronicore. En 2011 sort le e.p. « The Rise » en auto promotion mais il ressortira en 2012 sous le titre « I'm Not Dying Today » après la signature du groupe avec Rise Records. Le premier album « Outcasts » sort en 2013 et se placera dans les charts. Le groupe tourne assez bien et regagne les studios l'année suivante pour l'enregistrement du second album. Celui ci sortira en 2015 sous le nom de « Mind Games ». En 2016 des changements de personnel sont effectués et c'est avec deux nouveaux membres que le groupe enregistre son troisième album nommé très simplement « Palisades ». Un album pour lequel les membres du groupe n'hésitent pas à déclarer lors des interviews récentes qu'il est le son définitif du groupe.

Parlons en de ce son. Très générique, une production radiophonique à l'américaine. Le problème des formatages actuel en studio est d'amener un grand nombre de groupe a posséder un son similaire. Ce n'est donc plus le son d'un groupe qui en fait sa marque de fabrique mais uniquement son genre musical. Et quand celui-ci est stéréotypé comme c'est le cas ici, l'intérêt devient moindre.
Tout cela n'est qu'un avis et ne se veut d'aucune manière un jugement sur la qualité du groupe car Palisades en possède une bonne dose, notamment dans sa capacité de pondre des hits radiophoniques.

Du côté des mélodies faciles et très accrocheuses capables de plaire au plus grand nombre, le chant de Louis Miceli fait des miracles et ce dès le premier titre « Agression ». Le principe de composition qui prend des couplets légers et aérés alternant avec des refrains électriques au chant pop sera de mise sur tout l'album. Certains titres contiendront dans le jeux de guitare un poil d'agressivité en plus que d'autres mais les mélodies vocales renverront souvent sur le côté pop et rarement vers le metal comme le démontre « Cold Heart ».

Ce disque est assez difficile à classer, pas assez metal où rock mais possédant un quelque chose qui s'imprègne dans la tête assez facilement. La question qui taraude est plutôt : que fait ce groupe dans le genre metal ? Bien sûr le titre « Through Hell » peut être une réponse puisqu'il est entièrement en distorsion mais l'ensemble de l'album devrait vraiment être considéré comme de la pop. Ecoutez « Dancing With Demons », modifiez le son de la guitare électrique présente pendant les refrains et vous remarquerez que ce n'est vraiment qu'un produit radiophonique. Certes, de qualité, mais un produit comme il en existe des milliers.

Si les notations d'album pouvaient se faire en découpant couplets et refrains nous serions avec du 3/10 pour les couplets et du 8/10 pour les refrains, ce qui reste un grand dilemme pour mettre une note globale.

Nous retiendrons dans les points positifs que ce disque est très bien travaillé. Que tout les refrains nous donnent l'envie de chanter et que le tout est très bien exécuté. Dans l'ensemble, « Palisades » n'a pas grand intérêt mais il reste agréable. Le métalleux de base aura très dur à s'y faire alors que la jeunesse déjà habituée à ce style à toute les chances de bien apprécier.