MOTOROWL
Plus d'infos sur MOTOROWL
Metal / Rock / Psyché
Chroniques
Atlas
2018

Om Generator
Seb Gallagher
Journaliste

MOTOROWL

8 titres
Metal / Rock / Psyché
Durée: 42 mn
Sortie le 26/08/2016
4941 vues
Formé en 2014 en Allemagne, le talentueux quintette, à peine signé chez Century Media Records, sort un premier album nommé "Om Generation". Se catégorisant comme Power Quintette Psychedelic Doom Rock, Motorowl, jeune groupe très talentueux ayant fait leur premières armes sur scène auprès de grands groupes tels que Jex Thoth, Path Of Samsara ou encore Bombus, débarque avec une fougue et une rage qui plaira au plus grand nombre et ravira ceux qui les connaissent déjà!!

Ouvrant avec un titre éponyme qui dans un premier temps nous transporte dans un blues venu d'Amérique, celui-ci est vite englouti par une puissante rythmique et une superbe voix qui nous transporte et nous fait plus qu'apprécier ce titre. Justesse et efficacité sont de mise, on perçoit dès ce premier titre que notre quintette a déjà tout d'un grand groupe.

La suite se passe en deux parties avec "The Highest City Part I" qui puissant et poussif concrétise la première impression que l'on a d'eux, apercevant avec cette première partie un titre talentueusement réalisé où divers horizons se mélangent de la meilleure des manières, arrivant même dans tout cela à nous placer de l'orgue Hammond avec parcimonie, montrant toute l'étendue de leur talent.

Et ensuite, "The Highest City Part II", un super titre où notre quintette pose la donne de manière mélancolique réussissant à nous faire adopter à 100% ce qu'il font. Une justesse au chant malgré le peu de paroles, une instru parfaite, qui est à la fin rejoint par l'Hammond, explose en symbiose courte mais plus qu'efficace.

Quelques titres plus loin, posant le tempo une nouvelle fois, Max, Vinzenz, Martin, Tim et Daniel accrochent avec l'excellentisime Beloved Whale toute notre attention grâce à un chant dans un premier temps calme et d'une justesse insolante, partant sur la dernière partie de ce titre en explosion accompagnée brillamment par une instrumentale impeccable, nous gratifiant même d'un super solo accrocheur.

"Spiritual Healing" ferme donc la marche d'un album riche et puissant avec rage et puissance. Max enchaînant calme complet et refrain où il hurle sa rage dans le micro de manière maîtrisée et sereine, bien accompagné par de complexes riffs et gimmicks qui font de ce titre, en plus d'être le dernier, sûrement le tube de cet album.

Pour une première galette signée, notre quintette frappe fort et se place dans les favoris dans un univers où le mélange du Doom, du Psyché et du Rock n'a encore pas beaucoup été exploité.
Motorowl, un talentueux jeune quintette qui a déjà tout d'un grand, ravira fans et amateurs de musique à la recherche de nouvelles sensations.