Old Star
Shades Of God
Journaliste

DARKTHRONE

«Difficile de ne pas être dithyrambique avec « Old Star » tant Darkthrone se montre une fois de plus efficace et grandiose»

6 titres
Death Metal, Black Metal
Durée: 37 mn
Sortie le 31/05/2019
1462 vues

Plus de 30 ans après sa création, Darkthrone a atteint un statut bien au-delà de groupe phare du Black Metal, il suffit de voir comment chaque sortie d'album est accueillie mais aussi comment elle est disséquée par les fans et la presse. L'inséparable duo Nocturno Culto / Fenriz qui n'a cure des modes, des tendances à toujours fait ce qu'il a voulu, quand il a voulu, c'est également en cela que réside la force de Darkthrone : liberté, intégrité. la nouvelle oeuvre des Norvégiens, nommée « Old Star », n'échappe pas à cette règle, et sincèrement c'est tout sauf une surprise quand on connait un peu leur histoire.

Il y a des milliers de choses à dire sur Darkthrone, sur sa carrière, ses albums, sa philosophie, son intégrité et son amour du Metal brut et old school qui puise ses racines autant dans les bons vieux Celtic Frost, Hellhammer, Bathory, Venom que dans la scène crasseuse underground du Punk. Mais dans l'immédiat ce qui nous intéresse c'est « Old Star » qui succède à « Arctic Thunder » paru en 2016, qui a vu le duo revenir à un style plus Black Metal traditionnel en mettant légèrement de côté les nombreuses influences Heavy / Speed Metal présentes sur les « F.O.A.D. (2007) », « Circle the Wagons (2010) » et « The Underground Resistance (2013) » sans pour autant les éradiquer. « Old Star » offre une plongée dans un univers dont seul Darkthrone a le secret, un univers noir, violent, suffoquant, à base de riffs assassins dont le tempo peut être majoritairement soutenu ('I Muffle Your Inner Choir') mais aussi parfois extrêmement lourd ('The Hardship of the Scots') en ajoutant çà et là des touches Heavy qui apportent un aspect presque épique à sa musique. Aucun doute n'est permis, c'est bien du Darkthrone pur jus qu'on écoute, le son y est crade, les vocaux profonds et malsains, la simplicité apparente qui se dégage n'est qu'un leurre puisque quand on tend l'oreille on s'aperçoit que de nombreux détails habillent la structure générale : multiple couches de guitares, jeu de batterie épuré pour plus d'impact et surtout une atmosphère glaciale de chaque instant.

'Alp Man' démontre superbement l'habilité des Norvégiens à intégrer à leur musique ses influences majeures (Celtic Frost) tout en y incorporant son Black Metal, un titre tantôt écrasant, tantôt vicieux qui se permet même de lorgner par moment vers le Doom au travers d'un rythmique lancinante à souhait surplombée par de leads guitares très aigües. L'une des grandes forces d'« Old Star » réside également dans sa diversité, Darkthrone n'hésitant pas, en seulement 6 (longs) titres à explorer autant du côté Black de souche que du côté plus étoffé, 'Duke of Gloat' est là pour rappeler que le duo sait aussi envoyer un brûlot franc et direct, d'où une fois de plus la simplicité n'est que l'arbre qui cache la forêt puisque les changements de riffs sont légions avec cependant une constance et une cohérence incroyable tout au long des presque 7 minutes proposées. 'Duke of Gloat' et 'I Muffle Your Inner Choir' sont indubitablement les titres les plus Black Metal ''traditionnel'' d'« Old Star », ceux qui percutent le plus et renvoient à une certaine époque ou Darkthrone enfilaient ce genre de titres à la chaine dans les années 90.

Difficile de ne pas être dithyrambique avec « Old Star » tant Darkthrone se montre une fois de plus efficace et grandiose. Quand on a la faculté de balancer un tel album, il n'est pas utile de sacrifier son intégrité, de jouer un rôle, de pactiser avec le diable de l'industrie musicale pour s'imposer, cela se fait naturellement. Quoi de plus beau de voir Darkthrone être toujours Darkthrone en 2019 ? Honnêtement pas grand chose, mais profitons-en quand même, parce qu'il arrivera forcément un jour où ils décideront de partir, ils le feront sûrement sans crier gare, c'est ça être libre.

DARKTHRONE
Plus d'infos sur DARKTHRONE
Death Metal, Black Metal
Chroniques