Horizon Ontheem
Herger
Journaliste

NUSQUAMA

«Les bataves (République de Batavie, région allemande) de Nusquama ont sorti un album sombre et ténébreux.»

6 titres
Black Metal
Durée: 40 mn
Sortie le 22/03/2019
1796 vues
EISENWALD RECORDS
Les allemands de la Maison de Disques Einsenwald sortent l'album du groupe Nusquama nommé « Horizons Onthemeent ». Ce label est une excellente Maison de Disques car on y trouve de bons groupes tel que Mosaic, Cantique Lépreux et plus récemment le premier album de Werian nommé «Animist».
Ce groupe néerlandais, formé depuis quelques temps avec des musiciens ayant participé à des groupes de la Scène Batave notamment Laster ou Northwood, groupes peu connus, restant cloisonnés à l'Underground Néerlandais. À part cela rien à se mettre sous la dent.

Les néerlandais ont composés une musique haineuse et ténébreuse basée sur un Black Metal Vindicatif ou les riffs sobres, la plupart du temps ont été écrits sur un rythme d'enfer et n'ont qu'un but : tout détruire sur leurs passages comme nous pouvons l'entendre sur le titre « Wrevel » qui balance à certains moments des parties vraiment agressives. Mais le groupe n'est pas qu'agression sonore car les bataves savent se faire plus tempérés en utilisant des rythmes moins soutenus c'est-à-dire des mid-tempos. Moins soutenus mais pas moins ténébreux comme le groupe le propose à l'écoute du morceau « Vuurslag » ou sur ce titre le groupe développe un climat moins agressif mais plus ambiant. On y retrouve beaucoup de dépression et de mélancolie dans ces parties.

On peut même trouver sur ce même titre, en son milieu, un passage que l'on pourrait qualifier de planant grâce à l'utilisation d'arpèges cristallines et de riffs en mid-tempos ou l'espoir n'est pas de mise. On retrouve ce type de moments dans la composition « Eufrozyne », jouant le rôle de moment d'accalmie comparé à ceux de pures agressions sonores. Le côté dépressif se retrouve par l'utilisation d'accords dissonants et sombres comme sur « Ontheemd ». Le côté haineux et rageur sont accentués par le chant totalement désespéré, dans un style vraiment écorché ou le vocaliste déclare tout son désespoir et sa haine. Il est vraiment d'excellente facture comme on peut le remarquer sur « Met Gif Doordrenkt ».

Les bataves de Nusquama ont sorti un album sombre et ténébreux.
NUSQUAMA
Plus d'infos sur NUSQUAMA
Black Metal