Nova
United Rock Nations

RAVENEYE

«Raveneye, la puissance du grunge revisitée avec de grosses guitares ! Un combo à suivre de près !»

11 titres
Rock
Durée: 51 mn
Sortie le 23/09/2016
4452 vues
Premier full album studio pour le trio Anglais Raveneye, l’album « Nova » a été enregistré dans le New Jersey par le producteur Warren Riker (Crowbar,Down) lors de leur tournée avec le groupe « The Darkness ». Bien que blues à l’origine, les compositions de cet opus sont fortement influencées par Queen Of The Stone Age dont le groupe est fan : en clair, un son bien rock avec beaucoup de groove.

Le chanteur guitariste Oli Brown nous expose son talent en prenant une place importante dans certains titres avec de superbes solos de guitare comme dans « Come With Me» ou «Oh My Love ». Au-delà de la partie soliste, on sent que le guitariste en a sous le pied. Oli Brown nous gratifie également de riffs bien groovy comme dans « Hate », « Out Of The Rain », « Hero » (cette chanson explique qu’on est tous égaux et que personne n’est meilleure qu’une autre. Ce titre avait déjà été joué au Hellfest 2016) et « Wanna Feel You ».

On se rapproche du grunge sur des titres comme « Supernova » ou « Walls » avec des mélodies vocales qui nous rappellent Chris Cornell.

Comme dans tous les bons albums de rock qui se respectent, Raveneye nous gratifie d’une ballade, « Eternity » tout en douceur (y compris la prestation vocale d’Oli Brown).

Et puis, nous avons gardé le meilleur pour la fin. Nos deux coups de cœur vont à « Inside » (titre joué au Hellfest 2016) et « Madeline » : de l’harmonie vocale, des rythmes entraînants, des solos en pleins envol et un jeu de batterie bien marqué. Le top !

En conclusion “Nova” est un album direct, efficace dans le pur esprit rock grunge. Raveneye a de l’avenir. Un combo à suivre de près.
Chroniques