NORTHWARD
Plus d'infos sur NORTHWARD
Rock / Hard Rock

Northward
JB RAMAT
Journaliste

NORTHWARD

«Le nouveau groupe mené par Floor Jansen et Jorn Viggo sort un premier album agréable à écouter, mais s'en tenant aux classiques du genre»

11 titres
Rock / Hard Rock
Durée: 50 mn
Sortie le 19/10/2018
2364 vues

Le nouveau groupe mené par Floor Jansen et Jorn Viggo sort un premier album agréable à écouter, mais s’en tenant aux classiques du genre. Du bon rock un brin mélodique nous venant du nord ! Voilà le résultat de la collaboration entre la chanteuse Floor Jansen, qui officie également dans le groupe Nigthwish, et les membres de Pagan’s Mind, Jorn Viggo Lofstad en tête.

De fait l’idée de l’album remonte à plus de dix ans, quand Floor et Jorn décidèrent d’écrire quelques chansons ensemble. Mais par manque de temps le projet ne se remit sur les rails qu’à la fin 2017. Nous retrouvons donc au chant…Floor (évidemment) et à la guitare Jorn, qui forment à eux deux le « groupe ». Cependant notons en invités le talentueux Morty Black (TNT) à la basse, les deux batteurs Jango Nilsen et Stian Kristoffersen (Pagan’s Mind), le pianiste Ronny Tegner (Pagan’s Mind) et la sœur de Floor elle-même, Irene Jansen sur le morceau Drifting Islands.

Comme dit plus haut, l’album ne brille pas sur son originalité. Les thèmes sont plus que classiques, tout comme l’utilisation des instruments. Classique oui, mais joué d’une façon virtuose ! La voix enchanteresse de Floor se marie parfaitement avec la musicalité développée par Jorn, dont la virtuosité n’est plus à démontrer, d’ailleurs ce dernier nous gratifie même d’un petit solo de guitare sèche au début de la chanson 'Paragon,' qui est bien agréable à l’écoute.

L’album varie des pistes proprement Hard Rock ('Let Me Out', 'Timebomb', 'Big Boy') à des chansons plus douces ('Bridle Passion', 'Paragon'). La meilleure reste pour moi la dernière du disque, 'Northward'. Elle commence doucement avec des petits effets électroniques et la voix de Jansen montant progressivement vers les aigus, la piste alterne entre des moments calmes et d’autres plus vifs avec la batterie et la basse, d’autant que Jorn nous montre toute la maîtrise de son instrument avec des solos parfaitement effectués.

En bref, même si Northward n’est pas un ovni, il est tout de même à recommander aux métalleux à la recherche d’un rock clair et mélodieux.