NORDIC UNION
Plus d'infos sur NORDIC UNION
Heavy Metal / Hard Rock
Chroniques

Nordic Union
Seb Gallagher
Journaliste

NORDIC UNION

11 titres
Heavy Metal / Hard Rock
Durée: 43 mn
Sortie le 29/01/2016
3450 vues
Prenez le chanteur Ronnie Atkins (PRETTY MAIDS), vous l'alliez au compositeur guitariste et producteur Erik Martensson (ECLIPSE, WET), le tout poussé par le président du label italien Frontiers Records Serafino Perugino, et vous avez un pur son hard rock venu du froid d'Europe du Nord nommé NORDIC UNION.

Sur ce bon projet, Erik s'est occupé de presque tout, guitare, basse, clavier, choeurs, mixage et production laissant le chant et les choeurs au fantastique Ronnie Atkins, et rejoint par Magnus Ulfstedt (ECLIPSE) à la batterie. Mais cela ne s'arrête pas là, car pour certains titres, un renfort de trois guitaristes : Thomas Larsson, Fredrik Folkare (FIRESPAWN, UNLEASHED), et Markus Henriksson sont venus pour poser leur solo sur certains titres de ce premier et éponyme album de NORDIC UNION.

Le décor planté, cet album débute sur "The War Has Begun" qui, après une courte intro guitare, nous explose littéralement au visage. Un Atkins et Matensson au meilleur de leur forme et surtout avec un solo de Markus Henriksson plus qu'efficace faisant déjà dès le premier morceau un superbe effet.

Après une épreuve de force fort bien réussie, c'est au tour de "Hypocrisy", morceau un peu mid-tempo heavy mélodique avec un refrain addictif, et puissant avec la voix très DEF LEPPARD de Ronnie, faisant de cet excellent titre un second tube. À croire que nos Nordistes sont des usines à tubes.

"Wide Awake" et "Every Heartbeat", deux titres bien différents avec pour le premier une énergie folle et des refrains entêtants, le tout martelé par le puissant Magnus, et le second tout aussi énergique: ils s'agit d'une magnifique ballade Hard Rock à l'interprétation hors pair, où l'on sent toute l'expérience des deux membres à l'origine du projet, mais bien complétée par les solos de Thomas Larsson.

Place au énième hit de l'album à l'instar de "21 Guns", et encore une fois tout est réuni sur ce gros, gros morceau, au riff entêtant et entraînant, embelli par une ligne de clavier efficace, mais surtout des lignes de chants épiques et rageurs. Tout est une nouvelle fois réuni pour le grand plaisir de nos oreilles, d'ailleurs un peu plus tard sur "Point Of No Return", on peut retrouver l'essence même du hard rock mélodique de NORDIC UNION, mais aussi Fredrik Folkare nous gratifiant d'un merveilleux solo brillamment placé dans le morceau relançant le rouleau compresseur de ce titre surpuissant.

Cet opus est tellement efficace que l'on ne voit pas les titres défiler, et nous voilà déjà à l'avant-dernier titre, une nouvelle ballade Hard Rock moins puissante que "Every Heartbreat", mais tout aussi réussie et riche en nuances nous apportant une once de nostalgie avant de conclure cet album. Et là, dernier titre, encore une explosion en pleine tête. Se nommant simplement "Go", résumant à merveille ce titre qui file d'un trait et droit, avec une nouvelle fois la superbe voix du Ronnie, mais aussi un super ronflement de basse dans les rares accalmies de ce bulldozer.

Erik Mårtensson et Ronnie Atkins ont fait de ce premier opus l'un des meilleurs albums de hard-rock mélodique moderne de 2016, réunissant dans ce onze titres tout ce que l'on peut aimer dans le style, riche d'une énergie et de mélodies bien construites. NORDIC UNION est l'album à ne pas manquer en ce début d'année. Alors foncez écouter le projet de Hard Rock mélodique qui fait du bien aux oreilles.