No Halos In Hell
Laurent Sage
Journaliste

CYHRA

«Un nouveau brûlot de metal mélodique par des anciens Amaranthe et In Flames.»

12 titres
Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 15/11/2019
1692 vues
Deuxième album pour les suédois emmenés par Jake E, ex-chanteur d'Amaranthe. Le groupe a vu arriver un second guitariste en la personne d'Euge Valovirta ( ex-Shining). Son apport a permis à chacun d'élever son niveau de jeu et donne au groupe une unité. Personne ne joue sa partition personnelle mais tout le monde est au service du groupe.

Le premier album, mélangeant sons électroniques et guitares, couplés à la voix chaude de Jake a établi les bases du groupe ( qui au départ n'était qu'un projet) et ce deuxième opus revient avec les mêmes bases mais magnifiées. Mélodies vocales et musicales sont au centre des compositions avec un soin tout particulier apporté aux choeurs. C'est un des points essentiels du groupe selon Jake : un morceau avec des choeurs puissants entraîne forcément l'auditoire dans la chanson et donne une puissance toute particulière aux chansons en live. En bon suédois, Jake écoute toujours Abba ( mais aussi Bon Jovi, Maiden et autres rassurez vous) pour l'empreinte que les chansons ont laissé dans le souvenir des gens, cela grâce aux choeurs dont tout le monde se souvient.

Il est vrai que sur cet album, tous les titres sont de potentiels hits et, hormis les guitares très présentes, cela est dû aux refrains qui entrent dans vos têtes et vous donnent envie de chanter et headbanger. Vraiment très fort.

A noter que le groupe n'a pas de bassiste, les claviers se chargeant de remplir l'espace, et de belle manière.

Difficile de sortit un titre du lot tant ils sont tous qualitatifs. ‘ Battle From Within' est une chanson dédiée au frère de Jake qui s'est suicidé. Intro au clavier, les guitares effectuent une petite intervention avant un chant tout en émotion de Jake (et on le comprend), morceau mid-tempo, avec un refrain bien pêchu avec l'apport de guitares bien saturées.
‘Kings tonignht' est un morceau un peu plus rapide, avec de bons gros riffs énervés, de la double grosse caisse, un morceau dédié aux fans sans qui le groupe ne serait rien. Je ne vous cache pas que le refrain est imparable. Un morceau qui devrait cartonner sur scène. Morceau bien dans la mouvance actuelle, c'est à dire sans solo ( on peut le regretter ou pas mais c'est une tendance présente dans nombre de groupes de metal ‘actuel'. A titre personnel, en tant que fan de guitare, j'avoue que cela manque parfois....). A l'inverse ‘ I had Your Back' , morceau plus ''speed'' , mélange parfait de riffs acérés et mélodies vocales nous propose un très beau solo rageur après un pont mélodique au clavier et emporte tout sur son passage.
‘Hit me' qui démarre sur les chapeaux de roue avec son riff de guitare puissant, la double grosse caisse qui déboule, on se croirait chez Halloween, puis l'accalmie, le chant feutré de Jake, et le refrain qui tue. Le groupe joue sur les ambiances et ma foi, sait très bien le faire. Un pont majestueux avec une ligne mélodique à la guitare. Top. Hit me harder, yes we are.

Impossible de vous détailler les compos de cet album tant il est riche, varié , excellemment produit et mérite de figurer dans votre collection de disques. Après son départ d'Amaranthe, il était difficile d'imaginer que Jake reviendrait avec un groupe aussi puissant, mélodique, moderne et qui pourrait faire de l'ombre à beaucoup de combos. Le parallèle avec Amaranthe, qui poursuit son petit bonhomme de chemin, est évident hormis le mélange des voix growls et claires. Mais Cyhra a tout pour devenir une référence dans le monde du metal mélodique tant la richesse des arrangements, la production,la qualité et la variété des compositions sont qualitatifs. Vous vous surprendrez à fredonner les refrains tant ceux ci sont entêtants. Alors, oui, Cyhra ne révolutionne pas le monde du metal mais en apporte sa vision et celle-ci est ma foi fort jouissive.