NEVERSTORE
Plus d'infos sur NEVERSTORE
Rock - Punk

S/T
United Rock Nations

NEVERSTORE

11 titres
Rock - Punk
Durée: 41 mn
Sortie le 03/11/2014
3746 vues
Attaquons donc la chronique de cet album qui comporte en tout 12 titres.

On démarre avec "For the rest of my life" qui nous offre une bonne fenêtre d'ouverture sur l'album, du bon pop-punk avec des guitares légères mais bien saccadés et un refrain accrocheur très harmonique, bref les bases du punk rock sont là.

Avec « My own paradise » l'ambiance de l'album s'élance sur des guitares plus sombres et une batterie plus percutantes que l'on pourrait retrouver sur un album de Bullet for my valentine par exemple avec .
On retrouve la base du travail du groupe sur cet album, les harmoniques de guitares sur les refrains le prouvent.
De plus les passages plus calmes qui laissent la batterie maitre de la musique s'avère paré et parfaitement adapté pour les concerts.

Des accords harmonieux ouvre "Bullets & quickstand" qui viens poursuivre la découverte de cet album, on retrouve un refrain accrocheur notamment et des passages plus léger laissant le chant s'imposer. Des guitares saccadés nous font l'intro de "Work eat sleep repeat" dans les sonorités on se retrouve très proche de Green day, en tout cas ce cocktail saccadés pour les guitares fait bon mélange avec le chant. C'est au tour de la base de ryhtmique de s’imposer, histoire de changer des guitaristes qui ont la grosse tête, non je rigole mais "Unbreakable" nous propose une impro basse-batterie instrumental intéressante même si techniquement cette intro reste banal elle trouve sa place dans ce titre.

Le refrain notamment est mené par le rythme de la batterie qui vient appuyer le chant sur les accents de "Unbreakable".
La suite de l'album avec "Got my heart to the left" est moins convaincante et semble perdre en inspiration, leur groupe tourne un peu en rond avec leur registre.

Heureusement "Show you the world" nous propose enfin quelque chose de différent du reste du début de l'album avec une intro acoustique avant que la chanson éclate et monte en puissance, on retrouve d'ailleurs des mélodies non très loin de Bullet for my valentine même si j'en aie déjà parlé.
Dans les 5 titres finissant l’album à savoir « Degrading », « Good time for disaster », « Do you miss me », « In my neighbourood » et « lost » on retiendra notamment «In my neighbourhood” qui est particulièrement plus énergique que les autres titres qui en manque parfois ce qui est notamment dut au côté pop du groupe.
Ce titre peut-être un peu perdu en avant dernière position de l’album mériterait peut-être une place plus haute dans ce dernier pour mettre un peu d’énergie au début.

Ce trio suédois nous propose leur vision pop-rock punk qui est globalement agréable à l'écoute même si ce dernier fait trop commercial et a des airs de Simple Plan par moment ce qui découle un peu dans les clichés du pop-rock.