NATTHAMMER
Plus d'infos sur NATTHAMMER
Heavy Metal

Natthammer
Carmziofa
Rédacteur en Chef

NATTHAMMER

«Le premier album éponyme de Natthammer est un chef d'oeuvre Heavy Metal, une bombe aux riffs aiguisés et un chant puissant. Certainement, un des meilleurs albums qu'il nous est arrivé d'écouter ces derniers mois.»

9 titres
Heavy Metal
Durée: 36 mn
Sortie le 25/05/2019
330 vues
AUTOPRODUCTION

Il n'est pas coutume dans notre rédaction de chroniquer des albums anciens mais pour Natthammer l'exception est de mise et cela pour de nombreuses raisons. Tout d'abord parce que le premier album du combo mené par la talentueuse chanteuse Fatima Natthammer (ex-Mandragora) n'est jamais arrivé en Europe et qu'il nous a été transmis par un attaché de presse néerlandais. Deuxièmement parce que l'album est autoproduit et qu'il bénéficie donc d'une moindre exposition médiatique et troisièmement parce que le pays d'origine de Natthammer est le Pérou, terre faiblement reconnue comme étant le berceau du métal. Et enfin, - the last but not the least, comme diraient nos amis anglosaxons - parce que ce premier album éponyme est une grosse tuerie heavy metal qui tourne en boucle à la rédaction depuis maintenant quelques semaines. Sa mise en avant est donc de mise.

Ce premier album éponyme a été produit par Fátima Natthammer elle-même qui a travaillé avec le musicien César Gonzáles Salaverry (Mauser). Il a été enregistré au LCR Studio, Pérou avec la participation de Cesar aux guitares / choeurs et des musiciens de session invités à la basse et à la batterie. Actuellement, les musiciens qui jouent en live sont: Aquiles Solar (guitare), Álvaro Fontana (basse), Pedro Bernales (guitare) et Diego Porturas (batterie).

Après avoir quitté Mandragora en 2018, Fatima Natthammer a créé Natthammer. Le groupe n'a cessé de tourner en première partie de noms célèbres tels que Accept, Doro, Enforcer, Satan et Pentagram.

Trève de blah blah, passons aux choses sérieuses. Après une première intro en acoustique, 'Fly Away' déboule avec ses riffs de guitare en mid tempo dans la pure veine de la NWOBHM à cheval entre Saxon et Maiden. La voix rauque de Fatima est sublime, puissante et envoutante. La production est parfaite.

Et quand Natthammer accélère ça donne des riffs de folie sur 'Gypsy' et son refrain taillé pour le live, voire un des titres les plus addictifs en headbanging 'Still Alive'. Par moment, Natthammer nous rappelle le combo français des années 80, Speed Queen et c'est le cas sur 'Black Rain'. Ca déboite grave !

La tradition heavy est à l'ordre du jour sur les catchy 'Rock Me In Your Light' et 'Torn'. Le combo péruvien est tout aussi performant quand le tempo ralentit. C'est le cas sur le titre à double facette (une partie lente et une deuxième en mode j'accélère) 'Heaven' (et son début à la The Motels) et aussi sur le slow tempo 'Lonely Heart' proche de Sabbath version Ronnie James Dio (titre d'ailleurs repris à la fin en mode acoustique)

Bref ! Le premier album éponyme de Natthammer est un chef d'oeuvre Heavy Metal, une bombe aux riffs aiguisés et un chant puissant. Certainement, un des meilleurs albums qu'il nous est arrivé d'écouter ces derniers mois.

A découvrir en urgence ici:
open.spotify.com/artist/1MjIGqfjA5Eo58FmkQt52i
deezerdownload.com/online/artist/Natthammer
www.facebook.com/fatimanatthammer/