Motörhead, la naissance du groupe le plus bruyant du monde
Carmziofa
Rédacteur en Chef

MOTORHEAD

«''Motörhead, la naissance du groupe le plus bruyant du monde, le roman graphique'', grandiose, parfaitement bien documenté et illustré ! Une BD incontournable pour tout fan de musique.»

Rock
Sortie le 20/05/2022
437 vues
HUGGIN & MUNNIN

''Ils ont fait trembler les murs des salles de concert à travers le monde entier ! Les oreilles de millions de fans s'en souviennent encore !" Vous l'avez compris ! Il s'agit de Motörhead. Et pour célébrer Lemmy et le début de la carrière du groupe, l'éditeur Huginn & Munnin nous délivre un roman graphique intitulé ''La naissance du groupe le plus bruyant du monde''.

Avant de rentrer dans le détail de la BD, nous souhaitons mettre en avant le magnifique packaging de l'ouvrage : de format carré (26 cm x 26 cm), avec une couverture rigide et 144 pages, l'objet est absolument somptueux. L'artwork de la couv' est superbe avec une déclinaison du célèbre 'War Pig'. Le graphisme (Riera, Belandria, Mansilla) associé à une couleur assez neutre, quasiment noir et blanc confèrent à la BD une touche fluide et nous séduisent.

Mister Rob Halford de Judas Priest en personne a préfacé l'ouvrage: ''S'il y a un groupe de rock qui a apporté autant d'influence et d'inspiration sur tout ce qui compose de près ou de loin le Rock and Roll, c'est bien Motörhead, traçant ainsi ses microsillons jusque ce splendide roman graphique.'' Respect !

Le storyboard (Lindsay Lee) est absolument addict, parfaitement bien rythmé, sans temps mort et relate à la perfection le démarrage de la carrière de Motörhead. En effet, la BD se concentre sur la période Hawkind et Bronze Records (jusqu'au live ''No Sleep Till Hammersmith''). Et finalement, on découvre de nombreuses anecdotes assez intéressantes, peux connues du grand public.

Le saviez vous que le premier groupe de Lemmy s'appelait The Rockin' Vickers ? On apprend que Lemmy a intégré Hawkind par hasard en remplaçant à la dernière minute Dave Brock et que personne n'arrivant à chanter 'Silver Machine' c'est finalement Lemmy qui s'y est collé pour devenir le hit qu'il est devenu.

Sous fond de drogue et de sexe, Lemmy est finalement viré de Hawkind et pour se venger il est sorti avec toutes les copines du groupe ! On apprend également que les débuts de Motörhead n'ont pas été facile et notamment avec la presse qui critiquait le premier album éponyme (''Du bruit sans substance'', ''Motörhead, le pire groupe au monde''). Le saviez-vous que le logo et le War Pig ont été créé en collaboration avec l'artiste américain Joe Petagno (ndl : qui pour info est encore en vie et a produit des pochettes pour Led Zeppelin, Nazareth ou Sodom entre autres !) ?

Nous pourrions ainsi balayer l'intégralité du roman graphique jusqu'au bout car il est truffé d'anecdotes très intéressantes du premier album jusqu'au live ''No Sleep Till Hammersmith'' en passant par les arrivées d'Eddie 'Fast' Clarke et de Philty 'Animal' Taylor et la signature sur Bronze Records. Mais, nous vous laissons le soin de vous procurer ce magnifique ouvrage et de les découvrir de par vous même. Tout ce que nous pouvons vous dire, c'est que l'histoire est passionnante et on y découvre des tranches de vie du groupe particulièrement bien illustrées.

Et pour conclure, ''Motörhead a réuni les punks, les skinheads et les métalleux, il a fait disparaitre toutes ces distinctions'' (Lars Ulrich, Metallica).

''Motörhead, la naissance du groupe le plus bruyant du monde, le roman graphique'', grandiose, parfaitement bien documenté et illustré ! Une BD incontournable pour tout fan de musique.