Moonglow
Fred H
Journaliste

AVANTASIA

«Très bon disque de Power Metal que les fans adeptes de la pléthore de musiciens talentueux ici présents ne pourront qu'apprécier»

11 titres
Symphonic Power Metal
Durée: 66'50 mn
Sortie le 15/02/2019
3297 vues

C'était il y a quasi tout-pile vingt piges (durant la tournée « Theater of Salvation » de son combo principal Edguy) que Tobias Sammet avait l'idée de réaliser un concept-album de metal opera en compagnie d'une kyrielle d'invités. Depuis 2001, ce projet baptisé Avantasia (mot-valise formé par la fusion d'Avalon et de fantasia) à livrer sept efforts studios découpés en trois sagas différentes (« The Metal Opera » en deux parties, le triptyque « The Wicked Trilogy » et enfin « The Mystery of Time » avec sa suite « Ghostlights »). A chaque fois, des thèmes ciblés donc et toujours une cohorte de guests de renoms.

Intitulée « Moonglow », cette cuvée 2019 ne déroge pas à ces deux accoutumées. Derrière les micros, on retrouve des fidèles habitués tels que les compatriotes Michael Kiske (Helloween, Place Vendome, Unisonic) et Geoff Tate (Operation: Mindcrime), le norvégien Jørn Lande (ex-Ark, ex-Masterplan,…), le danois Ronnie Atkins (Pretty Maids), l'anglais Bob Catley (Magnum, ex-Hard Rain) et l'américain Eric Martin (Mr. Big). Pour les petits nouveaux, ce sont l'étasunienne Candice Night (Blackmore's Night) et les teutons Hansi Kürsch (Blind Guardian, Demons & Wizards) et ce bon vieux Mille Petrozza (Kreator) qui rejoignent ce grand casting cosmopolite.
Tobias décrit son huitième opus comme « le plus important et le plus somptueux de sa carrière ». Que tout le monde se rassure, le garçon reste omniprésent sur l'intégralité des morceaux. Pour nourrir son Power Metal de prédilection, le bonhomme à toujours recours aux multiples interventions de ses vocalistes, aux refrains efficaces qui restent ancrés dans les esprits bien après l'écoute, aux soli vertigineux et aux compos épiques bien balancées. L'allemand partage donc le chant avec ses complices pour une majorité de duos. Bob Catley donne de sa voix chaude (le fédérateur 'Lavender'), Michael Kiske envoi sec (l'hymne speed mélodique 'Requiem For A Dream') tout comme Candice Night n'est pas en reste sur le titre éponyme ou encore Ronnie Atkins qui ne s'en laisse pas compter sur une compo qui rappelle les oeuvres précédentes ('Starlight'). Geoff Tate, quant à lui, a le droit à deux plages enchaînées (la douce ballade au piano 'Invincible' et le symphonique 'Alchemy'). Les harmonies vocales entre l'ex-Queensrÿche et son concitoyen employeur sont parfaites. En guise de clôture, le natif de Fulda revisite, avec Eric Martin et dans un mélange guitares et claviers, le hit synthpop de Michael Sembello ('Maniac').

En complément de ces pistes à deux voix on trouve aussi des chansons plus collégiales (certaines frôlant voire dépassant les dix minutes). Les changements d'ambiances sont légions (l'explosif 'Ghost In The Moon'). Les timbres puissants de certains hurleurs contrastent agréablement avec le grain plus doux du chanteur-compositeur-chef de file ('The Raven Child' en compagnie de Hansi Kürsch et de Jørn Lande). Le zicos à incorporer de nombreuses variations avec des choeurs montant crescendo, des soli de sixcordes signés Sascha Paeth, des moments acoustiques et la présence d'instruments typés médiéval (harpe, bodhrán, …). Tout se mélange superbement grâce aux arrangements orchestraux du claviériste Michael Rodenberg qui mettent en valeur l'ensemble de ce joli travail. Les derniers arrivants permettent aussi d'élargir quelque peu le spectre des possibles (la légère incartade en contrées Thrash avec le phrasé de Mille Petrozza sur 'Book of Shallows'). En petit bémol, dans ce maelstrom d'enchevêtrements d'organes vocaux (jusqu'à six protagonistes sur 'The Piper At The Gates Of Dawn'), il n'est pas toujours évident de repérer instantanément qui chante quoi. Est-ce finalement si important ?

Avec son « Moonglow », Tobias Sammet démarre de fort belle façon le quatrième chapitre des oeuvres de son Avantasia. Voici un très bon disque de Power Metal qui respectent tous les codes du genre et que les fans adeptes de la pléthore de musiciens talentueux ici présents ne pourront qu'apprécier.

AVANTASIA
Plus d'infos sur AVANTASIA
Symphonic Power Metal