DARK TRANQUILLITY
Plus d'infos sur DARK TRANQUILLITY
Melodic Death Metal
Chroniques
Atoma
2016

Moment.
Peetoff
Journaliste

DARK TRANQUILLITY

«Cette continuité dans l’excellence des compositions et de l’interprétation font que cet album est tout bonnement parfait.»

12 titres
Melodic Death Metal
Durée: 50 mn
Sortie le 20/11/2020
375 vues
Après 30 ans de carrière, DARK TRANQUILLITY nous livre son douzième effort. "Moment" arrive dans les bacs le 20 novembre via Century Media 4 ans après le très bon "Atoma" nominé aux Grammy Awards. Attardons nous donc sur ce nouvel opus pour savoir si nos Suédois ont toujours la flamme surtout après les départs de Niklas Sundin et Martin Henriksson.

Les deux "nouveaux" guitaristes Christopher Amott (ex-ARCH ENEMY et ex-ARMAGEDDON) et Johan Reinholdz (ANDROMEDA, NONEXIST) sont présents avec DT depuis 2017 sur toutes les sessions live. Les Suédois ne sont jamais restés inactifs. Ils ont fait le tour du monde, parcourant des milliers de kilomètres et jouant plus de concerts que jamais auparavant. Nul doute qu’avec ces arrivées le groupe a renforcé sa motivation et que la qualité musicale n’en sera pas revue à la baisse. A voir maintenant si DT, qui a un profond respect de ses fans, ne s’oriente pas vers d’autres univers musicaux avec ces nouvelles oreilles, nouvelles idées, nouvelles réflexions sur ce que pourraient être les nouveaux titres.

En ce qui concerne l’artwork, on ne change pas une équipe qui gagne, et c’est une fois de plus le partant Niklas Sundin qui s’en est chargé. L’œuvre d'art pour "Moment" est un autre triomphe pour Sundin, inspiré par les paroles et les indices visuels de STANNE, avec son motif de paysage des années 70 et son minimalisme d'un autre monde qui se heurtent.

Dark Tranquillity a enregistré Moment dans deux studios. Comme pour Construct (2013) et Atoma (2016), ils ont choisi le Nacksving Studios (Opeth, Vampire) pour enregistrer la batterie de Jivarp et le Rogue Music de Brändström pour tout le reste. Pour le mixage et le mastering de l'album, les Suédois ont une nouvelle fois fait appel au magicien des studios Jens Bogren. Au total, Dark Tranquillity a passé plus de 130 jours en studio pour réaliser « Moment ».
MIKAEL STANNE nous donne son ressenti : "Les sessions en studio ont été longues mais enrichissantes. Mais elles ont été assez faciles avec le recul. Nous avons fait des démos des chansons tant de fois. Donc, en faisant l'album dans un vrai studio, nous voulions en tirer le meilleur parti. Nous avons été très précis sur la façon dont les choses sonnaient cette fois-ci. Nous savions que tout le monde jouait bien, mais nous voulions que tout soit parfait. Cette fois-ci, nous avons fait un geeking en studio. Nous n'avons pas cherché à réparer les choses dans le mixage. Martin, à cet égard, a beaucoup grandi en tant que producteur. Il s'améliore en tant que producteur avec chaque album que nous faisons. Il est également plus à l'aise avec le titre de "producteur". Il nous offre le luxe de pouvoir continuer pour toujours si nous le voulons".

Après l’écoute de ce douzième opus, pas de doute, DT est toujours bien là. Pas de virage à 180 degrés et la qualité des compositions est remarquable. Les recettes qui ont fait de DARK TRANQUILLITY un des leaders de la scène mélo-Death sont bien présentes. Tout comme les ambiances « gothique » sur les titres THE DARK UNBROKEN, REMAIN IN THE UNKNOWN. Il y a aussi les titres beaucoup plus accessibles aux refrains entraînants et aux mélodies dansantes des keyboards comme sur le magnifique STANDSTILL. DARK TRANQUILITY, avec ses rythmiques bien grasses, ses magnifiques solos ainsi que les growls et les voix claires et mélancoliques de MIKAEL STANNE est toujours bien reconnaissable. STANNE se rapproche même de Dave Gahan (Depeche Mode) sur la magnifique ballade IN TRUTH DIVIDED. Cette continuité dans l’excellence des compositions et de l’interprétation font que cet album est tout bonnement parfait.

On aurait pu s’attendre à ce que la musique de DT prenne un tournant plus technique avec l’arrivé des 2 nouveaux guitaristes, mais il n’en est rien. Les 2 compères se fondent dans le moule et sont vraiment au service des nouvelles compositions du groupe. Les solos sont vraiment monstrueux, chargés d’émotion, de feeling et de technicité.

DARK TRANQUILLITY livre donc une pièce magistrale dans sa discographie. Les changements de personnels n’ont en rien affecté la bonne marche en avant des Suédois et bien au contraire. « Moment » la claque musicale de cette fin d’année.

LINE-UP :
MIKAEL STANNE: CHANT
MARTIN BRANDSTROM: CLAVIER, SYNTHETISEUR
CHRIS AMOTT: GUITARE
JOHAN REINHOLDZ: GUITARE
ANDERS IWERS: BASSE
ANDERS JIVARP: BATTERIE

DARK TRANQUILLITY : Moment

1. Phantom Days
2. Transient
3. Identical to None
4. The Dark Unbroken
5. Remain in the Unknown
6. Standstill
7. Ego Deception
8. A Drawn Out Exit
9. Eyes of the World
10. Failstate
11. Empires Lost to Time
12. In Truth Divided

Bonus tracks on Digipak :
1. Silence as a Force
2. Time in Relativity