WORMED
Plus d'infos sur WORMED
Tech Death
Chroniques

Metaportal
Anibal BERITH
Journaliste

WORMED

«Moins puissant et destructeur que l'opus précédent, les espagnols privilégient les ambiances Sci-fi donnant cette impression d'errer dans le cosmos»

4 titres
Tech Death
Durée: 16 mn
Sortie le 19/07/2019
2836 vues
Avec plus de 20 ans d'existence, Wormed ne démord pas de son Brutal Death aux touches Sci-fi et il fait bien ! Fort de deux démos, un split et de trois albums, le quartet espagnol nous délivre le premier Ep de sa carrière intitulé « Metaportal », un disque de quatre titres sur lequel le nouveau batteur V-Kazar fait ses armes après avoir remplacé G-Calero, hélas, décédé prématurément en 2018.

Officiant dans un genre très brutal, le dernier album « Krighsu » est juste une tuerie au rythme insoutenable, cet Ep est légèrement moins intense offrant davantage de relief aérien et spatial.

16 minutes de Brutal Death dans la lignée des précédents opus en intégrant davantage de samples Sci-fi caractéristiques de l'univers des espagnols. La galette débute naturellement par une ambiance spatiale pour rapidement décrocher sur quelque chose de brutal et dense. Armés de compositions dévastatrices, le tempo de la double caisse martèle les pauvres oreilles de l'auditeur sur un rythme mid tempo. Le growl du frontman, Phlegeton, est gras et profond sans être sombre ou ténébreux.
Chaque titre a son sample Sci-fi comme le final cristallin et aérien de «Remote Void », qui ne finit pas et déboule après une baisse progressive du son sur « Cryptoubiquity » dont la force du titre s'amenuisera par un interlude spatial de plus d'une minute donnant l'impression de virevolter dans l'espace. Il laisse place au plus incisif « Bionic Relic », le titre le plus catchy de l'Ep se raccrochant davantage au style brutal death.
Respectant le format de ce à quoi nous a habitué le groupe, les guitares crachent, râpent, tronçonnent et le tempo dévastateur est parfaitement secondé par le jeu du bassiste slappant son instrument et exécutant ses riffs rapidement avec grande précision.
Globalement moins puissant et destructeur que l'opus précédent, les espagnols privilégient les ambiances Sci-fi donnant cette impression d'errer dans le cosmos, de planer juste à côté des étoiles ; le dernier titre ‘E-Xystem:/CE' en est clairement la démonstration.

Avec cet Ep, Wormed, fait patienter ses fans dans l'attente du prochain album et se donne de la matière pour les dates de tournée à venir cet été.

Tracklist
1. Remote Void 04:02
2. Cryptoubiquity 04:21
3. Bionic Relic 03:54
4. E-Xystem://CE 04:22