METAL CHURCH
Plus d'infos sur METAL CHURCH
Heavy/Power/Thrash Metal
Chroniques

XI
United Rock Nations

METAL CHURCH

11 titres
Heavy/Power/Thrash Metal
Durée: 57 mn
Sortie le 25/03/2016
4413 vues
Les METAL CHURCH sont de retour qu’on se le dise !!!
Eh oui, le combo américain signe là son onzième album intitulé tout simplement VI.

Depuis le retour de son ancien vocaliste Mike Howe (1988-1994), le groupe semble avoir stabilisé son line-up et retrouve sa fougue d’antan. A noter que ce nouvel album est co-produit par le guitariste historique Kurdt Vanderdhoff en personne. Globalement reconnu sur la scène internationale, Metal Church est malheureusement toujours resté dans l’ombre des illustres « Four Hoursemen » de San Francisco et aurait pu avec plus de régularité se tailler une plus belle reconnaissance et carrière.
Mais que nenni !! Nos « Ricains » sont présents et nous balancent un trash métal de bon augure, avec un premier titre d’ouverture évocateur « Reset »… qui plante rapidement le décor ; suivi d’un « Killing Your Time » dont la tessiture vocale de Mike nous rappelle un certain Rob Halford de Judas Priest et qui nous confirme qu’on y est !!

Et le bal ne fait que commencer, c’est parti pour une bonne dose de métal ça envoie du lourd, du bon : « No Tomorrow », « Signal Path », suivi de « Sky In Fall » offrant une belle variation de tempo. Pour les inconditionnels de trash métal « Needle And Suture » remet les pendules à l’heure. Du batteur au bassiste, l’harmonie est parfaite, agrémentée par les riffs rageurs de nos deux talentueux guitaristes plus heavy que jamais. La meilleure illustration en est « It Waits », sublime !! Peu de déchets sur cet album savamment orchestré de bout en bout délivrant une œuvre bien réglée, le job a été fait et bien fait, jusqu’au dernier titre « Suffer Fools » qui sent bon le live !

Pour tout fan de trash, pour les novices, et pour tous les autres, album indispensable à avoir dans votre besace avec le nouvel Anthrax. Belle surprise de ce premier trimestre 2016. A consommer sans modération.

FabMaiden