Broken
Enora
Journaliste

MEMPHIS MAY FIRE

«« Broken », un album qui ne révolutionne pas le Metalcore US mais offre néanmoins un bon moment aux fans de Memphis May Fire et aux amateurs du genre»

10 titres
Metalcore
Durée: 32 mn
Sortie le 16/11/2018
1382 vues

Memphis May Fire est un quatuor américain formé en 2006 à Dallas, au Texas. Après un changement de chanteur en 2008 qui a vu Matty Mullins remplacer Chase Ryan, le groupe a sorti six albums, « Broken », dont nous allons parler aujourd'hui, étant leur dernière création après « The Light I Hold » (2016).

‘The Old Me', la première chanson de l'album, a été révélée il y a quelques jours seulement avec un clip, et il faut bien admettre que la voix chaude et erraillée de Matty Mullins n'a rien perdu de sa puissance. Pour ceux qui se poseraient la question, le groupe évolue dans le Metalcore US le plus classique, dans la même veine que des groupes comme Of Mice & Men pour ne citer qu'eux, avec des influences Rock, et proposant donc une musique plutôt accessible. On continue avec la bondissante ‘Watch Out' et ses éléments mélodiques Punk édulcoré. Le groupe ne prend pas de risque mais l'auditeur attentif notera un mixage intéressant qui confère à la basse de Cory Elder une position toute particulière. Les effets sur la voix en ouverture de ‘Sell My Soul' et l'atmosphère langoureuse qui s'instaurent ont tout pour plaire, d'autant plus que le groupe conserve cette ligne directrice tout au long du morceau avec une rythmique tirée en arrière. ‘Who I Am' passe sans qu'on y prête vraiment attention car, bien qu'agréable, la chanson n'apporte rien de particulier à l'album.

Plus sombre et avec un vrai passage Rap sans pour autant négliger l'aspect purement mélodique sur le refrain, ‘Heavy Is The Weight' est une belle surprise qui remotive l'auditeur à mi-chemin dans la découverte de ce nouvel opus de Memphis May Fire. Et le groupe poursuit sur cette belle lancée avec ‘Over It', qui a tout pour plaire avec des riffs de guitare Rock assurés par Kellen McGregor sur une ligne de batterie relativement simple mais efficace. Breaks et scream plus agressifs font enfin leur véritable entrée sur ‘Fool', un titre énergique et plus lourd. ‘Mark My Words' débute avec une ligne musicale relativement épurée qui met l'accent sur une rythmique entraînante et groove à souhait qu'on aimerait que le groupe prolonge davantage. Bien qu'ultra-classique, ‘You And Me' reste une balade douce et qu'on retient surtout pour sa simplicité et sa ligne de clavier. La conclusion de l'album, ‘Live Another Day' risque d'en laisser plus d'un sur sa faim tant le groupe mêle divers éléments qui, pris indépendamment seraient de véritables succès, mais mis bout à bout s'étouffent les uns les autres.

« Broken » est un album correct mais définitivement trop classique et qui manque cruellement de prise de risque. Memphis May Fire ne révolutionne pas le Metalcore US mais offre néanmoins un bon moment à ses fans et aux amateurs du genre.


MEMPHIS MAY FIRE
Plus d'infos sur MEMPHIS MAY FIRE
Metalcore
Chroniques