Mastermind Tyranny
Thib
Journaliste

ETERNAL SILENCE

«Les cinq italiens, toujours fidèles à eux même nous livrent un bel album avec de très bon mélanges.»

10 titres
Symphonic Gothic Metal
Durée: 46 mn
Sortie le 19/10/2017
8161 vues
SLIPTRICK RECORDS

Eternal Silence, groupe italien créé en 2008 est de retour avec son 3e album studio intitulé ''Mastermind Tyranny''. Le groupe de métal-symphonique-gothique assume une nouvelle fois ses influences déjà présentes dans les précédents ''Raw Poetry'' (2013) et ''Chasing Chimera''(2015) en y ajoutant avec subtilité une petite touche de musique électronique.

Ce nouvel album débute par ''Lucifer's Lair'', qui porte bien son nom. Comme si en mettant le cd en marche on entrait dans la tanière de Lucifer. C'est alors qu'après une introduction instrumentale qui nous plonge dans une atmosphère angoissante, il est là, on l'entend. C'est probablement Lucifer qui, de sa voix démoniaque nous sermonne en italien. La chanson commence juste après le monologue et nous sommes directement lancés par un riff plutôt entraînant. La batterie rejoint la guitare, suivie du synthé pour la partie symphonique, et c'est parti! La voix du chanteur et guitariste, Alberto Cassina vient couronner le tout et ses intonations nous rappellent directement Papa Emeritus du groupe Ghost. Malheureusement, les basses très peu présentent nous gâchent un peu le tout. Il manque un petit quelque chose.

Tout au long de l'écoute, on constatera que 4 morceaux ont une introduction plutôt électronique. Le groupe avait déjà montré ses envies dans les albums différents, mais là c'est clairement assumé, notamment dans ''Game Of The Beasts''. Après une introduction électronique au synthétiseur, c'est un rythme assez violent qui s'installe. Tous les instruments attaquent en même temps. On se demande alors ''Mais en quoi ce morceau est plus électro que les autres?'' il suffit juste d'attendre le refrain! Ici ce n'est pas un refrain de métal, mais bien une partie de Dubstep joué avec les instruments classiques! C'est assez original pour être souligné. A vrai dire, le mélange est plutôt réussi.

Les italiens nous prouvent tout de même qu'ils ont tout d'un groupe de métal. Et ce ne sont pas quelques chansons avec des touches électroniques qui nous montreront le contraire. ''Mystic Vision'' vient se placer en sixième position. C'est la ballade de l'album. Le morceau nous accueille avec une douce guitare acoustique suivie d'un piano. De nombreux instruments sont alors représenté ici, on a réellement l'impression que le groupe est accompagné d'un orchestre symphonique tellement les instruments à vents et autres violons se ressentent. La chanteuse nous livre ici une prestation parfaite entre puissance et douceur absolue, et elle alterne avec Alberto Cassina. L'ensemble est bien ficelé et le morceau passe très bien, comme une lettre à la poste.

Eternal Silence continue son petit bout de chemin. Les cinq italiens, toujours fidèles à eux même nous livrent un bel album avec de très bons mélanges. Ce qui ne fait aucun doute, c'est que ''Mastermind Tyranny'' se place parfaitement dans leur politique d'origine et a bien entendu sa place dans le métal symphonique-gothique. Un très bon album pour tous les fans du genre.

ETERNAL SILENCE
Plus d'infos sur ETERNAL SILENCE
Symphonic Gothic Metal