VERHEERER
Plus d'infos sur VERHEERER
Black Metal

Maltrér
Herger
Journaliste

VERHEERER

«Vehermeer nous donne un premier opus réussit en proposant un Black ténébreux et haineux grâce à une musique diversifiée.»

7 titres
Black Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 19/01/2018
8704 vues
AUTOPRODUCTION
Par le passé, la scène allemande n'était pas reconnue comme étant une scène majeure dans le style Black métal, comme elle l'était dans d'autres registres tels que le Heavy Speed Métal (Accept, Helloween) ou le Thrash (Kreator ou Destruction).
Mais à l'heure actuelle, ce constat est faussé par des groupes tels que les géniaux Farsot, Dark Fortress ou The Secret Of The Moon.
Et ce n'est pas avec l'opus que je vais chroniquer que mon opinion sur cette scène va se modifier, au contraire.

Car le groupe que je vais chroniquer s'appelle Verheerer et il nous propose un excellent premier album qui se nomme ''Maltrér''.
Les allemands ont déjà publié un EP nommé ''Archar'' en 2015, qui a été fortement apprécié lors de sa publication.
Cette production est une ode à la haine, aux ténèbres et à la désolation.

Les références des cerveaux de ce groupe, même si on en compte plusieurs sont immédiatement reconnaissables.
Les quatre titres produits pour l'EP ''Archar'' étaient de grande qualité, ce qui se poursuit avec ce ''Maltrér''.
On les retrouve bien sûr dans les années 90 avec les combos norvégiens. Logique, car la scène Norvégienne est l'une des influences majeures du Black métal.
Citons Darkthrone avec l'utilisation de trémolo pickings sur les passages les plus agressifs de ''Vertigo'' ou ''Anima Sola'' ainsi que des solo que n'auraient pas renié Euronymous de Mayhem.

Certaines parties comportent une bonne dose de mélodie entre Heavy et Pagan, rappelant Dissection ou Absurd pour les plus experts.
Le groupe propose un album qui va dans toutes les directions. Et on ne peut pas le nier car cet opus est diversifié et on ne s'ennuie pas une seconde.

Quant aux vocaux, ils sont vraiment habités. Dans un registre malfaisant et bien haineux. C'est un très bon vocaliste, comme on peut l'entendre sur '' Anima Sola'' où ses screams sont vraiment possédés et déments. Sur le même titre, il nous présente un autre type de chant plus lyrique voire théâtrale qui me fait penser à ceux qu'utilisaient Vortex lors de l'enregistrement de la ''Masquerade Infernale'' d'Arcturus.

A titre d'exemple, écoutez le titre ''Kultys'', morceau aux mélodies sombres, aux passages de claviers ténébreux et aux cris démoniaques. Tout cela en neuf minutes pour une ambiance haineuse et glaciale.
Et je citerais ''Maltrer'' qui débute avec une superbe intro à la gratte acoustique, qui pourrait faire penser à de la musique de '' western '' avec un côté sombre et qui se poursuit sur des riffs rapides et violents pour un titre maléfique à souhait. La fin du morceau n'est que lourdeur et est mêlée à un très bon solo.

Et je finirais par la cover, parfaite pour la musique de Verheerer dans un style sombre et médiéval.

Vehermeer nous donne un premier opus réussit en proposant un Black ténébreux et haineux grâce à une musique diversifiée.