Make Some Noise
Seb Gallagher
Journaliste

THE DEAD DAISIES

12 titres
Rock
Durée: 42 mn
Sortie le 05/08/2016
5599 vues
Pour ceux qui ne connaissent pas encore le groupe, on dira même le collectif Hard Rock The Dead Daisies, c'est le moment de découvrir, car voici son nouvel opus nommé "Make Some Noise".
Douce saveur de Rock Hard Rock des années 70/80, The Dead Daisies regroupe pas mal de grands noms du Hard tels que le line-up de base qui a formé le groupe en 2012 à l'instar de Doug Aldrich (Whitesnake, Dio), John Corabi (Mötley Crüe, The Scream), Marco Mendoza (Thin Lizzy, Whitesnake), Brian Tichy (Ozzy Osbourne, Foreigner), ou encore David Lowy
(Red Phoenix, Mink), tout ce beau monde, sans parler de la ribambelle de guest qui pour le plus grand plaisir de nos oreilles reviennent avec ce troisième opus tout juste un an après "Revoluciòn", nous prouvant par la même occasion qu'ils ne chaument pas et sont très productifs.

Ouvrant cet opus avec le puissant "Long Way To Go", notre collectif, emmené pour cette fois par le talentueux frontman à la voix puissante John Corabi , envoie un Hard Rock lourd comme on a pu connaître dans les années 70, qui vous décoiffe dès les premiers accords. De plus, l'exceptionnel Doug Aldrich nous gratifie de super envolées guitaristiques qui dépotent bien.

Sur un très AC/DC "Song And A Prayer" où par moments, comme sur les refrains, on peut entendre un je-ne-sais-quoi d'Aerosmith, notre composition de zikos montre toute l'étendue de leur talent autant individuellement que collectivement, où instrumental et chant se marient à ravir.

Quelques titres plus loin, The Dead Daisies nous gratifie d'une reprise piquée à la testostérone, à l'instar d'un "Fortunate Son" de toute beauté rendant hommage au Creedence tout en ne dénaturant en aucun cas le morceau, le rendant encore plus intéressant qu'il ne l'était déjà. Un plaisir pour les oreilles et un morceau qui contentera autant les fans des Creedence que les fans de notre collectif.

Plus incisif que ce que l'on a entendu jusqu'à présent, le super "Freedom" nous montre qu'en plus de ce qu'ils savent faire de mieux, nos talentueux autralo-ricain réussissent à nous montrer autre chose et le font de manière grandiose, avec un batteur au top du top derrière les futs des guitaristes gargantuesques, un bassiste tenant plus que la baraque et un chanteur collant à la perfection à l'instru, mais vu le line-up on ne pouvait en douter.


Riche de super titres qui sont pour la plupart des tubes, The Dead Daisies termine ce "Make Some Noise" avec le puissant et coloré "Join Together" où encore une fois tout est réuni pour passer un bon moment de musique en rajoutant une touche d'harmonica, et nous faisant tourner des super riffs riches et énergiques.

Avec cette troisième galette, le super collectif de Rock-Star de The Dead Daisies réussit un très bon rapport de force nous gratifiant de tout ce que puisse aimer un fan de Hard Rock et sans aucun doute fan du groupe. Réussissant à nous conquérir à 200%, mais on n'en doutait pas avant l'écoute, ce super groupe a encore une longue carrière devant lui et on espère pouvoir les retrouver sur scène incessamment sous peu. Long Live The Dead Daisies!!