Magic Diamonds - Best Of Rock, Ballads & Rare Treasures
Fred H
Journaliste

DORO

«Copieux coffret best-of pour les vrais fans et bon moyen de découvrir les multi facettes de notre généreuse artiste pour ceux qui connaissent moins.»

56 titres
Heavy Metal
Durée: 232 min 58 mn
Sortie le 13/11/2020
667 vues
AUTOPRODUCTION
Dans le monde du heavy metal, qui ne connait pas Dorothee Pesch ? Que de chemin parcouru depuis le tout début des années 80 pour celle que l’on surnomme « The Metal Queen ». Outre quatre méfaits commis avec Warlock, Doro a publié sous son diminutif éponyme onze opus en studios, deux disques Live et une très grande quantité de vidéos, de singles, d’EPs et de compilations.

En cette fin 2020, la musicienne allemande rajoute à son catalogue un nouveau et copieux coffret ou tout est dit dans le titre baptisé « Magic Diamonds - Best Of Rock, Ballads & Rare Treasures ». Au programme, 56 pistes (20 Rock, 18 Ballades et autant de Raretés) puisées ici et là dans le riche répertoire de la belle teutonne. Trois CDs remplis à ras la gueule pour quasiment quatre heures de zique et couvrir les quatre décennies de carrière de la Fräulein.

On retrouve ici une très grande quantité des hits de la chanteuse germanique qu’ils soient énergiques ('Fight', 'Kiss Me Like A Cobra', 'She's Like Thunder' que Doro a composée pour sa compatriote et amie Regina Halmich, championne du monde de boxe) ou plus dans le registre ballades ('Fall For Me Again', …, 'Angel In The Dark', 'Prisoner Of Love'). Les aficionados de la native de Düsseldorf, qui a fêtée ses 56 printemps cette année, vont retrouver bons nombres de ses classiques interprétés dans la langue de Shakespeare ou – pour une petite poignée - dans celle de Goethe ('Ich will alles', 'Herzblut', 'Alles Ist Gut', …, 'Tausend Mal gelebt').

S’entremêlent titres studios, versions live (plusieurs issus de la tournée « Forever Warriors Forever United »), premières moutures ('Grab The Bull (Last Man Standing)'), réenregistrements 2020 ('Love Me In Black', 'Beyond The Trees'), intimité acoustique ('Undying', 'Constant Danger') ou grand barnum avec une formation philarmonique (les orchestrales 'Für immer', 'I Rule The Ruins’, la cover de Judas Priest 'Breaking The Law' avec l’ex-hurleur d’Accept Udo Dirkschneider).

Les incontournables écrits sous l’ère Warlock sont là aussi ('All We Are', 'I Rule the Ruins', etc.) tout comme quelques participations à des Tribute albums ('Nothing Else Matters' pour Metallica, 'Egypt (The Chains Are On)' pour le Ronnie James Dio) ou bien encore la chanson commise par la bande originale du film « Anuk - The Way Of The Warrior» dans lequel Doro joue le rôle principal ('Warrior Soul'). Notre reine du metal à également glisser ses duos les plus marquants ('Descent' featuring le géant vert Peter Steele de Type O Negative disparu il y a déjà 10 ans, 'Love Me Forever' avec le regretté god of heavy metal Lemmy Kilmister, 'Walking With The Angels' en compagnie de Tarja Turunen).

La qualité sonore de quelques prises live est parfois un peu en dessous ('Even Angels Cry', 'Bad Blood' avec Blaze Bayley, 'Whenever I Think Of You'). Qu’importe, l’authenticité et le partage (en ces temps de disettes de concerts à se mettre sous la dent) l’emportent. Ne faisons pas la fine bouche. Si on voulait juste titiller un chouia, on se plaindrait de l’absence de deux-trois chansons qu’on aurait voulu voir incluses (on pense à l'hymne officiel 'We are the Metalheads' composé pour le 20e anniversaire du festival Wacken Open Air, au titre hommage à Led Zeppelin 'Babe I'm Gonna Leave You').

Les plus collectionneurs vont pouvoir se délecter des très nombreux formats de cette riche publication. En plus du digipack 3 CD et des vinyles colorés, différentes éditions limitées sont proposées (inclus le parfum de miss Doro décliné au masculin « For Him » (et oui « pour nous les hommes ») et au féminin « For Her », un foulard, une affiche).

Avec ce « Magic Diamonds - Best Of Rock, Ballads & Rare Treasures », Doro a mis les petits plats dans les grands. Entre les morceaux studios, les pistes live, les duos, les inédits, les reprises, les versions retravaillées, du débranché ou du symphonique, il y en a vraiment pour tous les gouts. Bel objet pour les vrais fans et bon moyen de découvrir les multi facettes de notre généreuse artiste pour ceux qui connaissent moins.