Apocryphe
Herger
Journaliste

LOTH

«Loth réussi cet opus sous forme de salut à la forêt. Un album de black métal atmosphérique réussi, avec trois originaux mêlant mélancolie et haine.»

4 titres
Black Atmosphèrique
Durée: 39 mn
Sortie le 21/12/2017
6513 vues
La scène black française est l'une des plus prolifiques et des plus éminentes à l'heure actuelle, avec des groupes comme Blut Aus Nord, pour ne citer qu'eux.
C'est dans ce contexte que sort le deuxième album de Loth qui s'intitule ''Apocryphe'', sorti en fin d'année dernière (récupérons le retard avec cette chronique).
La création du groupe vient de J et F. Si leur premier album était une ode à la majesté de la montagne, les lorrains rendent cette fois hommage à la forêt.

Je vais toit d'abord parler du premier titre, qui n'a rien à voire avec les autres morceaux de l'album. ''Douce Dame Jolie'' a été écrit par Guillaume de Machaut au XIVème siècle sous forme d'un virelai (poème à forme fixe) très connu au Moyen-Âge. Le groupe a repris cet écrit dans sa version originale.

Passons aux choses sérieuses avec le titre ''Mourir À Metz'' qui commence sur un rythme enlevé et un déluge de furie et de haine, avec ses cris crus. Par la suite le duo ralentit le tempo pour nous proposer un passage plus atmosphérique, mais tout aussi sombre.
Puis arrive ce magnifique passage acoustique et pastoral, tout en arpèges à la guitare acoustique. Le calme est de courte durée puisque l'on retourne vers un black sans compromis, où la batterie est mise à l'honneur. Pour conclure ce ''Mourir À Metz'', le groupe revient vers des sonorités plus mid tempo où les vocaux font leur effet avec des accords dissonants en toute fin.

Le troisième titre, ''Malmoth'', part sur les chapeaux de roues, comme le précédent. A son écoute on pense au black métal américain d'un Xasthur ou Leviathan, celui d'un Drudkh, Burzum ou encore le finlandais Wyrd. Ce titre est plus linéaire que son prédécesseur, même si on trouve quelques beaux breaks, comme c'est le cas dans le premier tiers du titre où le tempo ralentit pour magnifier l'atmosphère . La voix est toujours aussi bonne. Le morceau se termine sur une fin plus violente.

''Apocryphe'' conclut l'album de belle manière avec un démarrage en mid tempo où le chanteur déverse sa haine. On trouve en milieu de morceau un très beau mais court répit, pour revenir vers le thème principal de la composition. Le morceau se finit sur des nappes de mellotron mélancoliques et nostalgiques.

Loth réussit cet opus sous forme de salut à la forêt. Un album de black métal atmosphérique réussi, avec trois originaux mêlant mélancolie et haine.
LOTH
Plus d'infos sur LOTH
Black Atmosphèrique