LODZ
Plus d'infos sur LODZ
Metal atmosphérique

Times Doesn't Heal Anything
Herger
Journaliste

LODZ

« Un album à l'univers mélancolique et de désespérance. pour les initiés du style.»

8 titres
Metal atmosphérique
Durée: 50 mn
Sortie le 17/03/2017
8820 vues
Après 4 ans d'absence entrecoupés de tournées avec les finlandais de Ghost Brigade dont nous reparlerons plus tard et du légendaire groupe de Black Métal Progressif Enslaved, les lyonnais de Lodz sortent leur deuxième opus intitulé ''Times Doesn't Heal Anything'' prolongeant les espoirs suscités sur leur EP ''And Them The Emptiness'' sorti en 2011 et surtout sur ''Something Is Us Died'' publié deux ans plus tard. Les Gones nous envoient avec cet album message mêlant tristesse et fureur.

La musique de Lodz joué sur cet album se rapproche de ce que fait Ghost Brigade, c'est à dire un Métal Atmosphérique, mélange de parties que l'on pourrait décrire comme éthérées avec des guitares faites d'arpèges cristallines, des riffs mélodiques et d'un chant clair presque ''pop'. Tous ces passages s'opposent à d'autres plus furieux où les vocaux sont presque ''Black Metal'' et les riffs sont plus violents. On pourrait dire que Lodz est fortement influencé par Ghost Brigade mais celui-ci l'assume pleinement et le reconnait volontiers.

Sur ce dernier opus, Lodz nous propose une ambiance mélancolique avec des passages les plus agités et une atmosphère plus sombre encore. Si on parlait de couleurs on pourrait comparer la musique de Lodz à des teintes qui vont du noir, gris au bleu'' comme nous le montre le très bel artwork qui mêle ces deux dernières couleurs.

L'inconvénient de ce style, c'est une certaine linéarité dans la structure des titres qui sont à peu près similaires sur l'ensemble de l'opus. Les compositions sont bien produites, même si on entend pas énormément la basse. En revanche la batterie est bien mise en valeur. On entend toutes les subtilités du jeu de batterie.

Les morceaux les plus intéressants à écouter sont '' Cataract'', titre le plus sombre de l'opus avec ses refrains repris en choeur donnant presque un côté malsain . ''Nothing Else'' morceau le plus aérien et le plus''doux'' si on peut parler de douceur avec la musique de Lodz qui évoque plutôt la mélancolie.

Un album bien produit qui en fait un digne successeur de Ghost Brigade et dans une moindre mesure de Cult Of Luna. Un album à l'univers mélancolique et de désespérance. pour les initiés du style.