Live at Bronson
The Bruce 666
Journaliste

MONDO GENERATOR

«Un live que tout fan de Stoner se doit d'acquérir»

18 titres
Stoner
Durée: 50 mn
Sortie le 02/07/2021
402 vues

Mondo Generator, c'est le bébé de Nick Oliveri, connu pour être l'ancien bassiste/chanteur de Queens of the Stone Age (''Qotsa'' 1998, ''Rated R'' 2000 et ''Songs for the Deaf'' 2002) et également un ex membre de Kyuss (''Wretch'' 1991, ''Blues for the Red Sun'' 1992). Le groupe compte sept albums studios et nous propose un live enregistré juste avant la pandémie, dans une petite salle en Italie, qui se nomme le Bronson club. La setlist comporte essentiellement des titres de Mondo Generator mais également, pour notre grand plaisir, quelques titres de Kyuss et Qotsa.

D'ailleurs, vous m'excuserez mais on va commencer par le dessert. Tout fan de Kyuss, sera tenté, comme moi, de commencer par écouter 'Green Machine' et 'Allens Wrench' issus tout deux du cultissime ''Blues for the Red Sun'', ainsi que 'Love Has Passed Me By' paru sur ''Wretch''. On est sur du riff bien gras, que nous autres, fans de Stoner, savons savourer comme il se doit. La voix cassée de Nick colle parfaitement à la musique. Son jeu de basse est énorme et les deux autres musiciens l'accompagnent parfaitement. Personnellement, je me suis imaginé, à l'écoute de ces morceaux, dans cette petite salle, où la bière et la sueur devaient couler à flot, comme au bon vieux temps. Tout simplement jouissif.

Concernant, Queens of the Stone Age, Nick Oliveri et ses acolytes, c'est à dire Mike Pygme à la guitare et Mike Amster à la batterie, nous délivrent deux titres issus de ''Songs for the Deaf'', à savoir 'Gonna leave you', tube en puissance et 'Millionnaire' qui est toujours aussi efficace en version Live. Un vrai régal. Quand est-il maintenant du répertoire de Mondo Generator ?

Tout d'abord, on remarque l'absence de titres phares tels que 'So High' ou bien 'Like You Want', véritables tubes selon moi, présents sur l'excellent deuxième album du combo, ''A Drug Problem That Never Existed'' (2003). En revanche, on retrouve avec plaisir, le génial 'F.Y.I.F.' Le premier album, ''Cocaine Rodeo'', est également mis à l'honneur avec deux extraits, l'excellent '13 Th Floor' et 'Shawnette' moins mémorable, il faut bien le reconnaître. Ensuite, mis à part 'Dead Silence' paru sur ''Hell comes to your Heart'' (2012) qui fait le boulot, comme on dit (ce sera d'ailleurs le premier extrait choisi par le groupe), le reste de la setlist repose intégralement sur les deux derniers albums sortis l'année dernière. ''Fuck it'' est le mieux représenté avec pas moins de sept morceaux contre deux pour ''Shooters Bible''. On ne va pas se mentir, le niveau d'inspiration a baissé d'un cran mais cela tient encore bien la route. 'Listening to the Daze', sort du lot, de par son côté à la fois entraînant et mélodieux. On retiendra également, 'Fuck it' et son riff imparable, le groove de 'Kyuss Dies' et enfin 'Nowhere Man' qui ouvre les hostilités.

Les anciens membres de Kuyss connaissent des fortunes diverses et force est de constater que seul Josh Homme tire son épingle du jeu, avec le succès planétaire de Qotsa. Cela dit, ce live de Mondo Generator comblera les attentes de celles et ceux qui préfèrent un Stoner old school. Si comme moi, vous avez été déçu par l'album ''Stoners Rule'' du groupe Stoner, dans lequel on retrouve Nick Oliveri, ainsi que Brant Bjork (ex-Kyuss) et Ryan Gut, vous trouverez votre bonheur à travers ce live qui fleure bon le cambouis.