Life On Death Road
Herger
Journaliste

JORN

«Un retour réussi pour Jorn qui nous propose enfin un album de nouvelles chansons !»

12 titres
Heavy Metal/Progressive Rock
Sortie le 02/06/2017
9205 vues
Pour ceux qui ne connaissent pas la carrière de Jorn, celui-ci est un vétéran de la scène heavy hard depuis une vingtaine d'années où il a joué dans Ark project , Masterplan et depuis 2000 en parallèle de ses autres projets. Il a publié 11 albums sous son propre nom. Pour ce nouvel opus, Jorn s'est entouré de très bons musiciens comme Matt Sinner à la basse pour ne citer que le plus connu. Cet album nommé ''Life On Death Road'' propose des titres Heavy Hard comme il faut.

Jorn a concocté un album où se mêlent des titres inspirés par Black Sabbath période Ronnie James Dio et son groupe perso tel que ''Devil You Can Drive''. On peut également entendre des titres plus typés Hard Fm comme sur ''Life on Death Road''. L'album présente des compositions aussi plus typés speed métal comme sur ''Love Is the Remedy''. D'autres morceaux sont des purs moments de Hard Classique comme ''Fire to the Sun''. Bien sûr comme tout album de Rock Dur, on a droit à la traditionnelle ballade et power ballade - "Dreamwalker'' et ''The Optimist''.

Le fait d'avoir publié plusieurs albums de reprises lui a fait le plus grand bien. Cela lui a donné un regain d'inspiration. Il ne faut pas oublier qu'il s'est entouré aussi de vétérans de la scène européenne. Les musiciens de ce "Life On Death Road" sont des instrumentistes aguerris: en plus de Mat Sinner (Primal Fear, Sinner, Kiske/Somerville) précédemment cité, on y trouve également Alessandro Del Vecchio (Hardline, Revolution Saints) aux claviers, Francesco Iovino (Primal Fear) à la batterie et Alex Beyrodt (Primal Fear, Voodoo Circle) à la guitare (ce dernier nous livre un solo dantesque sur le titre ''Man of the 80's'').

Avec le temps, Jorn n'a pas perdu de sa belle voix. Toujours de qualité et inimitable, avec ce petit timbre cassé qui en fait un des meilleurs du circuit. Écoutez le titre''Devil You Can Drive'' où il nous fait penser à Ronnie James Dio. N'oublions pas qu'il lui a rendu hommage en 2010 en reprenant des titres du défunt chanteur . Sa voix est également superbe sur ''The Optimist''.

Un retour réussi grâce à des compositions originales et diverses après des albums de reprises. Le géant norvégien à composé un opus bien senti qui plaira à ses fans.