LEATHER WITCH
Plus d'infos sur LEATHER WITCH
Heavy Metal

Leather Witch
Carmziofa
Rédacteur en Chef

LEATHER WITCH

«Le premier album éponyme des colombiers de Leather Witch écrase tout sur son passage tel un rouleau compresseur survitaminé aux riffs heavy metal assassins et un chant féminin puissant.»

8 titres
Heavy Metal
Durée: 31 mn
Sortie le 19/04/2020
567 vues

Les maîtres du Heavy Metal Colombien arrivent enfin en France avec leur premier album éponyme grâce à la volonté d'un tout nouveau label français, Steel Shark Records. Publié à l'origine en autoproduction en avril 2020 en Colombie, cette première production parait en édition limitée de 200 CD et 300 vinyles.

Leather Witch a été fondé en 2017 à Manizales/Pereira (Colombie) et a pour particularité d'avoir une voix féminine, volonté affichée dès les débuts du groupe. Le line up est composé de Tania Ospina Gomez au chant, José Uribe à la guitare, Pablo Meza à la guitare, Hernan Gonzalez "Otto" à la basse et Juan "Chamo" Hurtado à la batterie.

L'album a été produit par le renommé Fredrik Folkare d’Unleashed aux Chrome Studios en Suède, assumant pleinement ses influences old-school. Et en effet, le combo colombien allie l'énergie du heavy metal 80’s et la modernité de celui du 21ème siècle, à cheval entre Judas Priest et Crystal Viper.

Personnellement nous sommes séduits par le chant de Tania qui lorgne souvent avec le phrasé de King Diamond - le phrasé et non pas la tonalité, précision importante - avec un timbre de voix proche de Stewie la chanteuse du mythique groupe de hard-rock français Speed Queen. Notre coup de coeur va au titre 'Stronger Than Death': une rythmique explosive, des riffs assassins et un chant absolument magique.

Leather Witch a du mal à ralentir le tempo. Si vous aimez la vitesse, penchez vos oreilles sur 'Pull The Trigger' (et son intro à la 'Crazy Train' d'Ozzy en mode burné), 'Day Of Glory', 'Fast Killer' (dans le pur esprit NWOBHM), 'Do It Money', 'Leather Witch' ou 'Murder Ride'.

Sur les 8 titres qui composent cet opus éponyme seul 'No Pain, No Game' nous invite à ralentir la cadence. Positionné en plein milieu de l'album, il permet de prendre la respiration avant que le groupe ne reprenne de la vitesse. Ce mid-tempo est particulièrement intéressant. Les riffs sont plus sombres, le chant apporte cette touche de puissance indispensable à rendre l'ensemble encore plus machiavélique. Le solo de guitare est absolument magique. L'esprit de Sabbath plane sur ce titre explosif.

Vous l'avez compris ! Le premier album éponyme des colombiers de Leather Witch écrase tout sur son passage tel un rouleau compresseur survitaminé aux riffs heavy metal assassins et un chant féminin puissant. A classer dans le top des albums heavy de 2020 !