LATITUDES
Plus d'infos sur LATITUDES
Sludge/Post-Metal

Part Island
Herger
Journaliste

LATITUDES

«Un très bel album composé de morceaux mélancoliques mais aussi de l'ombre s'opposant à la lumière. »

6 titres
Sludge/Post-Metal
Durée: 43 mn
Sortie le 05/04/2019
5205 vues
En ce début de mois d'Avril, nous allons chroniquer l'album des britanniques de Latitudes qui n'est pas français avec le nom qui porte.
Ce groupe est donc originaire de Grande-Bretagne et plus exactement de Londres et s'est formé en 2006.
Si le groupe propose à ses débuts une musique instrumentale, les anglais ont eu la bonne idée de recruter un chanteur qui leurs a permis d'améliorer grandement leur musique.

À l'écoute des titres, on remarque que l'on a droit à une musique des plus intéressantes.
Basée sur un Post Metal très atmosphérique, fait de lignes de guitares enivrantes et mélancoliques qui peuvent se rapprocher de mélodies lancinantes et dissonantes. Cela est mêlé à des arpèges acoustiques du plus belle effet. Les britanniques continuent comme par le passé à proposer des touches Sludge par l'utilisation de riffs plus lourds et sombres. On peut citer les titres ''Underlie'' ou ''Part Island'' qui permettra de comprendre ce que nous venons de dire.
Si sur l'album précédent, des éléments Black Metal étaient présents aux niveaux des riffs, par contre, sur ce ''Part Island'', ils sont quasi inexistants mais on en trouve quelques traces sur le morceau ''The Great Past'' grâce à des lignes de guitares plus agressives et incisives qu'à l'accoutumée.
Les vocaux que l'on peut y trouver sont tous des chants 'cleans' et donne un supplément d'âme aux morceaux. Mais on trouve aussi de la mélancolie et de l'atmosphérique à l'ensemble. On retrouve de très beaux passages de chants sur un titre comme ''Fallowness'' ou l'on découvre un très joli passage chanté sur fond d'arpèges et de claviers atmosphériques.
L'ambiance que l'on retrouve sur les 6 titres de ce ''Part Island'' sont à la fois froides, mélancoliques et sur quelques passages, ils pourraient être lumineux. Tout cela se retrouve sur le titre ''The Great Past''.

Un très bel album composé de morceaux mélancoliques mais aussi de l'ombre s'opposant à la lumière.