LAMB OF GOD
Plus d'infos sur LAMB OF GOD
Groove Metal/Metalcore
Chroniques

Lamb Of God Live In Richmond, VA
The Bruce 666
Journaliste

LAMB OF GOD

«Lamb of God fait plaisir à ses fans à travers ce live particulier comprenant deux inédits studio.»

16 titres
Groove Metal/Metalcore
Durée: 71 mn
Sortie le 26/03/2021
587 vues

Le 18 septembre 2020, Lamb of God a interprété son dernier album éponyme en intégralité, depuis leur propre studio à Richmond. Dans un cadre intime, les Américains ont réalisé une performance live époustouflante. Le groupe a décidé d'immortaliser l'événement sous forme de Live (CD et DVD) et cela, pour notre plus grand plaisir.

L'excellent album ''Lamb of God'', est donc intégralement interprété en live, ce qui lui confère un son plus brut, fort appréciable. Trois anciens morceaux, repris en live à cette occasion, viennent se greffer par la suite, à savoir 'Contractor' (''Wrath'', 2009), 'Ruin' (''As the Palaces Burn'', 2003), et '512' (''VII: Sturm und Drang'', 2015), auquel vient s'ajouter un titre écrit pendant le confinement, 'The Death of Us' (''Bill and Ted face the music'', 2020) A noter, la présence également de deux titres studios inédits, 'Ghost shaped people' et 'Hyperthermic-Accelerate' sur lesquels nous reviendront en détail par la suite.

S'agissant d'un Live Stream, il y a forcément moins d'interactions avec le ''public'' (si je puis dire), disons plus simplement, avec les téléspectateurs, même si cela fait un peu mal au cœur... Toutefois, on remarquera la dédicace du morceau 'Reality Bath' au défunt Riley Gale (RIP), l'annonce du morceau 'Contractor', sous l'appellation «It's a Punk Rock Song», une brève présentation de 'The Death of Us' et l'invitation de Randy Blythe à détruire notre salon sur la dernière chanson '512'.

L'acquisition de cet objet, s'adresse avant tout, aux fans ultimes du combo et en particulier du dernier album et dieu sait s'ils sont nombreux, au vue du succès rencontré (premier du Top 30 de consequence of sound en 2020)

Concernant les deux titres inédits, on retiendra avant tout 'Ghost Shaped People', qui aurait eu largement sa place sur l'album éponyme, tant le morceau est excellent. Du pur Lamb of God. Et que dire de ce riff monstrueux à (03:10), si ce n'est que c'est du bonheur à l'état pur. Quant à 'Hyperthermic – Accelerate', on est sur du basique. C'est efficace certes, mais cela manque un peu de folie.

Pour conclure, je dirais, qu'autant sur un support DVD (ou en direct), je conçois entièrement l'utilité du Live stream, pour combler une certaine frustration de ne plus avoir l'occasion d'aller voir nos idoles sur scène. En revanche, sur support CD, l'absence de public se fait plus ressentir et casse un peu la dynamique. Mais il faut accepter cette offrande telle qu'elle est et savoir l'apprécier à sa juste valeur.