WARDRUNA
Plus d'infos sur WARDRUNA
Folk/Ambient
Chroniques
Skald
2018

Kvitravn
Anibal BERITH
Journaliste

WARDRUNA

«Se détachant de l'influence viking, Wardruna offre une oeuvre authentique et organique incitant à la méditation et à l'introspection.»

11 titres
Folk/Ambient
Durée: 65 mn
Sortie le 22/01/2021
1347 vues
BY NORSE MUSIC

Comment parler de Wardruna en toute objectivité tellement le fondateur norvégien, Einar Selvik, artiste multi-instrumentiste de génie, mène son bébé avec brio, talent et amour depuis près de 20 ans ! Wardruna c'est Einar mais pas que, car il a su entrainer avec lui dans ce projet, des artistes de renom tels que Gaahl par le passé et Lindy-Fay Hella, aujourd'hui, qui fait partie intégrante du line-up.
Accompagné par des musiciens et amis talentueux pour les tournées, Einar a fait de Wardruna une entité à part, une sorte vaisseau spatio-temporel réussissant à créer des mélodies nouvelles et intemporelles en utilisant des instruments d'un autre temps et en s'inspirant d'une autre époque où la Nature est la principale motivation, le sang même de son créateur.

S'éloignant des racines vikings par l'exploration des runes au travers de la trilogie "Runaljod", Wardruna, dans ce cinquième opus, s'intéresse à la Nature et revient aux fondamentaux mêmes de l'existence. Au fil des écoutes du disque, on se sent happé par l'immensité et la puissance du paysage si remarquable de la Scandinavie. Chacun des onze titres de "Kvitravn" se positionne avec précision en redessinant le contour incisif du relief de la Norvège et en survolant les vastes étendues de ce dernier. Ils vous dépaysent sur plus d'une heure depuis l'intro envoûtante, voire ensorcelante de "Synkverv" jusqu'au destabilisant "Andvevarljod" qui rappelle que la Nature est indomptable.

Passant par de nombreuses émotions, Einar réussi à embarquer l'auditeur dans son univers en déployant toute son énergie, qu'elle soit festive ('Viseveiding'), sombre ('Kvitravn') ou indescriptible ('Skugge'). Au delà de l'émotion, la formation norvégienne semble s'intéresser davantage à la méditation et à sa cohésion avec la Nature qui l'entoure ('Grà') tout en la respectant voire la magnifiant ('Fylgjutal').

De prime abord, ce disque semble plus accessible que les précédents car la production lui confère une sonorité organique et davantage proche de nous. Etonnamment, plus on l'écoute, plus il devient complexe à appréhender car il est peuplé de subtilités qui se décèlent au fil du temps et de sa capacité à les percevoir. Très équilibré, les deux protagonistes exploitent l'espace avec juste mesure, se complétant dans le chant pour donner au disque toute la puissance qu'il mérite et surtout toute l'énergie que la prestation live d'une telle oeuvre exige !

Car, oui, la musique de Wardruna est une expérience qui se vit en live, bien plus que dans son canapé, même, dans les meilleures conditions possibles ! Au delà de l'aspect sonore, l'univers des norvégiens prend toute son ampleur sur scène dans des conditions optimales afin d'être immergé durant toute cette expérience artistique hors du temps. L'oeuvre d'Einar n'est pas distrayante, elle pousse à la réflexion, à l'introspection, au sens que la vie peut avoir et à la mesure de ses actes. C'est exactement le genre de sentiment que j'ai ressenti lors de la découverte de ce nouveau matériel.

En rendant son univers plus authentique et plus organique, Wardruna modernise son oeuvre en la rendant plus proche de notre époque tout en utilisant ses instruments ancestraux au service de la modernité. Davantage porté sur la méditation et le rapport de l'Homme avec à la Nature, "Kvitravn" est plus accessible musicalement mais plus complexe à appréhender. Ce nouvel essai est donc une réussite, et la transformation de ce dernier se fera sans aucun doute possible par une prestation live en raccord avec les exigences de son initiateur.

Tracklist :
1. Synkverv 04:51
2. Kvitravn 06:18
3. Skugge 06:38
4. Grá 03:33
5. Fylgjutal 07:06
6. Munin 05:26
7. Kvit hjort 05:42
8. Viseveiding 04:48
9. Ni 04:29
10. Vindavlarljod 06:40
11. Andvevarljod 10:16