KILLSWITCH ENGAGE
Plus d'infos sur KILLSWITCH ENGAGE
Metalcore

Atonement
Carmziofa
Rédacteur en Chef

KILLSWITCH ENGAGE

«''Atonement'' confirme cette signature metalcore très marquée et cette magie qui opère pratiquement à chaque titre. Encore un très bon album de Killswitch Engage.»

11 titres
Metalcore
Durée: 39 mn
Sortie le 16/08/2019
4079 vues

19 ans après la sortie de son premier album, le quintette metalcore US Killswitch Engage nous revient avec une 8ième production, intitulée "Atonement" ("Expiation", rite effectué pour apaiser la colère divine)., le troisième depuis le retour de son chanteur d'origine, Jesse Leach. On ne présente plus Killswitch Engage et son mélange parfait de guitares flangées et de riffs criminels, de refrains mélodiques et de couplets growlés.

"Atonement" a été enregistré en deux temps du fait de l'opération aux cordes vocales subite par son chanteur Jesse Leach, en plein milieu de l'enregistrement. Des parties vocales ont été enregistrées avant son opération et d'autres juste après. Pour autant, cet épisode est totalement transparent pour l'auditeur, tant le chanteur excelle sur cet album.

Partons directement sur notre coup de coeur, 'The Signal Fire' aux riffs assassins, aux growls puissants, à la rythmique dévastatrice et toujours avec ce refrain mélodique, vraie fabrique de marque de Killswitch Engage. C'est d'ailleurs sur ce titre que l'ex-chanteur Howard Jones pousse les growls avec Jesse. dans l'interview que Jesse nous a confié, il nous explique qu'il n'y a aucune rivalité entre lui et Howard et qu'ils sont devenus amis.

Dans la même veine, penchez vos oreilles sur 'The Crownless King', un brûlot explosif avec en guest Chuck Billy de Testament. 'Take Control' contraste avec la puissance du metalcore. Une rythmique groovy en mid-tempo, pratiquement identique du début jusqu'à la fin et des riffs qui permettent d'headbanger calmement.

'I Am Broken Too' change la donne avec un Jesse Leach qui chante dans un registre plus bas. Ce titre se rapproche plus du métal alternatif que du metalcore et surprend. Jesse nous explique qu'il s'agit d'une main tendue vers les personnes qui souffrent de troubles mentaux tels que lui les a connu il y a quelques années.

On retiendra également le puissant "Unleashed" et sa rythmique en mid-tempo, la magistrale progression dans 'As Sure As The Sun Will Rise' et le classique 'I Can't Be The Only One'.

Killswitch Engage fait du Killswitch Engage et nous n'allons pas nous plaindre. "Atonement" est dans la lignée des précédents albums du combo, avec cette signature metalcore très marquée et cette magie qui opère pratiquement à chaque titre.